Bande dessinéeMangasComicsJeux de sociétéJeux vidéoFilms
John Doe
Nouveau joueurSe connecter

Une légende disparaît : décès de stan lee, co-createur de spider man, x-men, daredevil et de biens d’autres

bannière Une légende disparaît : décès de stan lee, co-createur de spider man, x-men, daredevil et de biens d’autres
ComicsActualité
par Terenim |


Dans les années 1960, il a inventé des icônes tels que les Quatre Fantastiques, Spider-Man, X-Men, Daredevil, Hulk... qui ont marqué des générations de lecteurs.



Stan Lee vient de s’éteindre à l’âge respectable de 95 ans après avoir révolutionné l’industrie de la bande dessinée et la culture populaire.

Dans les années 1960, il a inventé des icônes tels que les Quatre Fantastiques, Spider-Man, X-Men, Daredevil, Hulk ou encore Doctor Strange, qui ont marqué des générations de lecteurs.

Même les jeunes générations connaissaient son visage, à cet égard nous relèverons les interventions comiques qui lui étaient réservées au sein des productions Marvel. Tantôt vendeur de hot-dogs, vieux pervers ou gardien de nuit, il était, en effet, impossible de le rater avec sa fine moustache et son large sourire, symbole de sa roublardise et de son optimisme forcené.

Biographie


Stan Lee est né le 28 Décembre 1922 à New York, sous le nom de Stanley Martin Lieber. Il est embauché chez Timely Comics au poste d’assistant éditeur en 1939. Après deux années dans les rangs de la compagnie de Martin Goodman, ce jeune passionné d’écriture remplit les blancs sur les fillers de Captain America et quelques premiers numéros, avant de devenir éditeur en intérim suite au départ de Joe Simon et Jack Kirby. Son sens des affaires le poussera vers le poste d’éditeur en chef des publications Timely.

Dans les années 1950, les comics de western et de romances sont en vogue. L’année 1961 marque la création de Fantastic Four en collaboration avec Jack Kirby. Sous la plume de Stan Lee, le super-héros devient plus complexe, plus torturé, plus en phase avec une époque regardant vers la science, les étoiles et les problèmes sociaux. Le succès que rencontreront les Fantastic Four incitera le scénariste à multiplier ses chefs d’œuvres : Spider Man, les X-Men, l’Incroyable Hulk, Thor, Iron Man ou Doctor Strange, ainsi que le premier super-héros noir, Black Panther avec Kirby en 1966. Sans oublier Daredevil avec Bill Everett ou les Avengers.

Dans les années 1960, les médias s’intéresse de plus en plus à lui : Stan Lee donne alors des conférences, se lance des défis et se propose de trouver le succès avec un personnage sans pouvoir et avec un nom étranger : c’est ainsi que nait le Sgt Fury incarné au cinéma par Samuel L. Jackson. Dans la presse, Stan Lee est alors présenté comme l’unique artisan du succès de Marvel.

Dans les années 1970, Stan Lee passe de scénariste à éditeur. Il se retrouve en charge des grandes décisions éditoriales et doit assurer le rapprochement de Marvel avec le cinéma et la télévision. Il travaille alors sans succès sur divers projets, dont une adaptation de Spider-Man avec le réalisateur français Alain Resnais. Cela aboutira à quelques productions kitchs, dont la série Hulk de 1977 à 1982 avec le culturiste Lou Ferrigno.

Mais ce sera l’incroyable succès d’Iron Man en 2008 qui élèvera Stan Lee en véritable pape de Marvel.

logo twitter citation article Dans la presse, Stan Lee est présenté comme l’unique artisan du succès de Marvel.
Auteur Terenim
Terenim
Membre
Geek girl et fan de mangas, je me mets au service de votre communauté en tâchant de donner le meilleur de moi-même !

Commentaires

comics
Se déconnecter ?

Vous êtes sûr de vouloir vous déconnecter?

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir des notifications de votre actualité en temps réel...



Si vous pensez que d'autres personnes peuvent avoir accès à votre interface,
nous vous conseillons de fermer cette session ;)

Vous gagnez un trophée!
Ocean
Hé oui, ce site utilise des cookies.
C'est surprenant : en savoir plus.

Je l'accepte