John Doe
Nouveau joueurSe connecter

La barre des 700 millions au box-office dépassé par le « Joker » à l’aune de la troisième semaine de sa sortie

bannière La barre des 700 millions au box-office dépassé par le « Joker » à l’aune de la troisième semaine de sa sortie
ComicsActualité



Actualité comics La barre des 700 millions au box-office dépassé par le « Joker » à l’aune de la troisième semaine de sa sortie

Le super vilain de Batman fait carton plein dans les salles de cinéma !



Quelques mots sur le Joker

Le Joker est le super-vilain dans les comic books de DC Comics. Il fut créé par Jerry Robinson, Bill Finger et Bob Kane et apparait pour la première fois dans le Batman #1 en 1940.

Le Joker est dépeint comme un personnage intelligent, génie du crime, à tendance psychopathe avec un sens sadique et déformé de l’humour.

Dans la culture populaire, le Joker constitue l’un des personnages les plus emblématiques et a été classé comme 2ème plus grand méchant de l’Histoire de la BD. Diverses fois, il fut incarné à l’écran, notamment par Cesar Romero, Jack Nicholson, Heath Ledger (qui reçu l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle à titre posthume), Jared Leto, Cameron Monaghan ou encore Joaquin Phoenix.

Il représente l’un des personnages les plus emblématiques et reconnus dans la culture populaire. Il est d’ailleurs considéré comme l’un des meilleurs méchants du l’univers des bandes-dessinées. Il a d’ailleurs été adapté en de nombreux vêtements, attractions, jouets, ou encore articles de collection.

Le succès incontournable du film

Alors que tout semblait être parti sur les mauvais rails, notamment à cause de pronostics défavorables, de polémiques, ou des vindictes de Jared Leto, le Joker semble être l’un des plus grands succès de cette année.

En effet, depuis sa sortie, le film aurait déjà rapporté plus de 700 millions de dollars devenant bien plus rentable que Justice League. Le film de Todd Phillips montre ainsi que la formule classique du cinéma de super-héros n’est pas la seule méthode qui marche. Il dépasse ainsi le recours du plus gros films Rated-R, détenu par Deadpool (avec 782 millions de dollars) avec, précisément, 788,1 millions de dollars au box-office.

Le réalisateur souhaite donc que le Joker serve d’exemple afin que d’autres studios suivent la même démarche et sorte d’une « formule unique » s’appliquant au comicbook movie.

Le Joker, un nouveau symbole révolutionnaire ?

Le film fait un parallèle entre la révolte populaire de la vill de Gotham City contre les riches et l’ascension du Joker, faisant étrangement écho aux protestations embrasant une partie de la planète (du Chili à Hong Kong, en passant par le Liban). Or, spontanément, il a pu être constaté le visage du Joker sur celui des manifestations à travers le monde. Il met ainsi en avant le message incarné par le super-vilain, faisant directement écho à leur revendication sociale et politique.

L’historienne Mathilde Larrère, explique cela à Check News : « comme les révolutions sont faites par les classes populaires, elles utilisent des éléments de leur culture. Ce sont des mouvements plus ou moins nouveaux, qui ne sont pas encadrés par un mouvement politique ancien, et qui développent donc leur propre culture interne. Sous la Révolution française, c'était la même chose avec les chansons populaires qu'on chantait le soir ».

logo twitter citation article Comme les révolutions sont faites par les classes populaires, elles utilisent des éléments de leur culture.

Commentaires

comics
Se déconnecter ?

Vous êtes sûr de vouloir vous déconnecter?

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir des notifications de votre actualité en temps réel...



Si vous pensez que d'autres personnes peuvent avoir accès à votre interface,
nous vous conseillons de fermer cette session ;)

Vous gagnez un trophée!
Ocean
Hé oui, ce site utilise des cookies.
C'est surprenant : en savoir plus.

Je l'accepte