John Doe
Nouveau joueurSe connecter

The empire of corpses T1

Actualité des mangas

Connectez-vous pour ajouter ou modifier une oeuvre.

Le docteur Watson doit jouer l'espion pour ne pas finir en prison et espère que cela lui permettra de rendre son âme à son necromate, Vendredi. Un premier volume intéressant.

Le médecin suisse Victor Frankenstein a brisé un tabou en reconstituant un humain à partir de morceaux de chair de cadavres. Hélas, sa créature se retourne contre lui et l'assassine. Du coup, ses recherches sont détruites. Néanmoins, cela permet à la science de faire de grandes avancées. 80 ans plus tard, la société utilise des necromates, des cadavres utilisés comme des robots. Vendredi est l'un d'eux, au service du docteur Watson qui a adapté le necrogiciel (un logiciel qui permet de manipuler les cadavres) à ses besoins. Toutefois, il ne s'est pas encombré à respecter la loi et, pour échapper à la prison, doit jouer les espions pour le compte du gouvernement. Il accepte son sort en espérant que cela puisse l'aider à rendre son âme à Vendredi...

Informations sur sur l'album


Date de parution : 14 novembre 2018

Editeur : Pika
Collection : Pika seinen
Série : The empire of corpses
Catégorie : Science-Fiction - Thriller
Style : seinen
scenarist:
illustrator:

Public : 18
Isbn 9782811639051
Lecture audio
Émotions ressenties :0%0%0%0%0%0%
Fiabilité de la note
Informations sur ma data-note
50%
8Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour ce manga... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur
manga
manga
Se déconnecter ?

Vous êtes sûr de vouloir vous déconnecter?

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir des notifications de votre actualité en temps réel...



Si vous pensez que d'autres personnes peuvent avoir accès à votre interface,
nous vous conseillons de fermer cette session ;)

Vous gagnez un trophée!
Ocean
Hé oui, ce site utilise des cookies.
C'est surprenant : en savoir plus.

Je l'accepte