Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture manga Prison school T26

Prison school T26

Date de parution : 6 janvier 2021

Éditeur : Soleil
Illustrateur : Masayuki Yamamoto
Collection : Soleil Seinen
Série : Prison school
Catégorie : Thriller
Style : seinen | Toutes les sorties seinen
Public : 18
Isbn 9782302090521

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Auteur de la critique

Description de Prison school T26

Dam Bitch s’amuse dans un carton au jeu de « cékoassa » avec Gakuto. Ce dernier doit parvenir à deviner ce que la jeune dame lui fera toucher. Il sent que ses doigts tâtent de la chair et des poils. Heureusement que Gakuto n’a pas de longs ongles. Bitch lui demande d’être plus rapide parce que l’heure va bientôt sonner et Gakuto devine très vite la réponse. Il est en train de toucher son aisselle gauche. Le temps est venu pour eux de quitter le carton, mais Bitch insatisfaite, paye de nouveau pour avoir 10 minutes encore à faire dans le carton. Kiyoshi décide alors d’envoyer un message pour prévenir Mitsuko du fait que Gakuto sera en retard. Pendant ce temps, Risa apprend que Meilko prend du plaisir à maltraiter André. Elle s’efforce de les ramener à la raison, mais c’est peine perdue.

Critique de Prison school T26

Gakuto ne parvient pas à quitter le carton pour rejoindre Mitsuko et de son côté, Risa apprend qu’André est sérieusement maltraité par Meiko. Un volet assez intense et il faut l’avouer, ce volume s’est uniquement concentré sur les scènes sensuelles au détriment de l’histoire proprement dite. Les personnages laissent libre cours à leurs fantasmes et agissent sans aucune retenue. Le résultat qui en découle est la multiplication des jeux coquins dans la série. Les relations n’évoluent quasiment plus et il en est de même pour l’intrigue. À la moindre occasion, les jeunes filles sont à moitié nues pour présenter des plans érotiques intéressants. Heureusement, le tout s’accompagne de beaucoup d’humour. De plus, il faut reconnaître que les différents gags sont tellement bien faits qu’ils sont très amusants. Le récit contient assez de scènes pour se nourrir les yeux à tout moment. Tout y est et il ne suffit que de plonger dans le récit. En résumé, voilà une distraction bien méritée et une occasion de mettre la logique de côté pour profiter du spectacle « très » enrichissant.
10Note générale
9Scénario / ambiance
10Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Comparateur mangas

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

manga