Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture manga Moriarty T8

Moriarty T8

Date de parution : 21 août 2020

Éditeur : Kana
Illustrateur : Masayuki Yamamoto
Collection : Dark Kana
Série : Moriarty
Catégorie : Thriller
Style : seinen | Toutes les sorties seinen
Public : 18
Isbn 9782505083023

Description de Moriarty T8

Les créateurs de Jack l’Éventreur sont tous rassemblés dans un magasin privé pour discuter de leur prochaine mission. L’un d’entre eux fait savoir aux autres qu’aussitôt une fille de joie convaincue, la prochaine étape sera de l’éventrer et de l’égorger. Une idée que partage tout le groupe excepté quelqu’un qui pense que ce serait difficile de trouver une fille aux mœurs légères qui acceptera. Les autres le rassurent qu’avec de l’argent, convaincre une fille de ce genre sera facile. Finalement, toute l’équipe donne son aval pour cette nouvelle mission, mais c’était sans compter l’arrivée soudaine de William et Louis Moriatry. Le premier se présente en tant que Prince du crime venu pour les châtier à cause des assassinats successifs dont ils sont les auteurs.

Critique de Moriarty T8

Avec l’aide de Louis, son frère, William châtiera l’équipe humaine qui est à la base de la création fictive de Jack l’Éventreur. Des faits qui captent l’attention et qu’on aime relire. Un tome qu’on croyait être fini après la neutralisation de ces meurtriers qui utilisent la réputation de Jack l’Éventreur pour commettre leur crime, mais qui par la suite nous met en évidence Sherlock Holmes dont le sens d’analyse est hautement sollicité dans les différentes affaires qu’il gère. L’inventivité de Louis et ses actions qu’il aime dissimuler nous ont permis de trouver un enquêteur doté d’un bon sens de réflexion et de remise en cause qui a amené assez de psychologie à l’histoire. Cet aspect du récit est bien mené et séduit le lecteur. L’insertion du film Will Hunting dans l’histoire est très aimée par les lecteurs puisqu’il vient renforcer toutes les suppositions de William. On reconnaît que les acteurs n’ont pas connu de difficultés majeures, mais leur capacité de réflexion est par contre très poussée et mûrie. Quant aux dessins, ils sont également très légers et raffinés. Un huitième tome très réfléchi et bien conçu.
12Note générale
13Scénario / ambiance
11Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Comparateur mangas

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

manga