Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture manga Made in abyss T9

Made in abyss T9

Date de parution : 26 février 2021

Éditeur : Ototo
Illustrateur : Akihito Tsukushi
Collection : Ototo Seinen
Série : Made in abyss
Catégorie : aventure
Style : seinen | Toutes les sorties seinen
Public : 18
Isbn 9782377173662

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Auteur de la critique

Description de Made in abyss T9

Faputa a été grièvement blessée et ne peut plus poursuivre la route. Légu prit alors l’initiative de l’aider et la posa sur sa tête en faisant de son mieux pour l’emmener au village. Il ne dissimulait pas ses craintes, mais Faputa se montrait rassuré. Étant blessée, son sang ne faisait que couler et attirait les animaux sauvages. C’est Gabuurun qui empêche ces derniers de les attaquer. Une fois au seuil du village, il a été contraint d’y laisser Faputa puisqu’elle ne pouvait pas entrer dans la zone protégée. Cependant, il a quand même réussi à y emmener une partie de ses bras et a l’intention de le présenter à Nanachi. Quant à Rico, il est convaincu que les passants qui sont dans le village ont pour but de se servir de ses capacités surnaturelles pour poursuivre leurs recherches.

Critique de Made in abyss T9

Légu est revenu au village, mais il ne peut pas faire entrer Faputa avec lui. Il garde quand même un bout de son bras pour le montrer. La narration est plus limpide, mais la progression n’est pas assez. Contrairement aux autres volumes déjà apparus, ce neuvième tome est plus compréhensible, car le récit particulièrement clair et les événements se déroulent uniquement dans le village. Légu retourne donc au village avec une partie du corps de Faputa. Cela aura de nombreuses conséquences et les découvertes de Rico annoncent des faits plutôt accablants. Il n’a pas fallu longtemps pour que les protagonistes commencent à agir et cela est appréciable. Par contre, il existe également des éléments bizarres qui jonchent certaines parties du récit. En plus, le scénario est un peu trop long et l’histoire avance très peu. Les images parviennent à captiver, car il y a plus d’application sur leur réalisation. L’on se rend bien compte que la main a été mise à la patte pour ce volume, mais cela n’est pas encore suffisant pour lui attribuer tous les mérites.
8Note générale
7Scénario / ambiance
8Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Comparateur mangas

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

manga