Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture manga Les carnets de l’apothicaire  T2

Les carnets de l’apothicaire T2

Date de parution : 4 mars 2021

Éditeur : Ki-oon
Illustrateur : Masayuki Yamamoto
Collection : Seinen
Série : Les carnets de l’apothicaire
Catégorie : Thriller
Style : seinen | Toutes les sorties seinen
Public : 18
Isbn 979101032707913

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Auteur de la critique

Description de Les carnets de l’apothicaire T2

Le dîner de l’empereur aura lieu au pavillon de Jade ce soir. Précisément, là sa Gyokuyo favorite vit.. Lifa a été empoisonné et il est dans un sale état. L’empereur donne alors à Mao Mao la responsabilité de prendre soin de ce dernier et demande qu'elle le rejoigne au pavillon . Le jour d’après, Mao Mao s'en va ainsi préparer à manger pour le malade sous la tutelle du cuisinier au pavillon de cristal mais, malheureusement pour elle, les dames de compagnie du malade se montrent plutôt hostiles vis-à-vis de leur nouvelle hôte. En effet, celles-ci ne se gênent pas pour jeter à terre le bol que Mao Mao a préparé tout en l'empêchant d'approcher de Lifa. Ces dames vont même jusqu'à même expulser du pavillon. Impuissante face à une telle situation, Mao Mao n'a plus qu' à attendre le jour où elle se fera  décapiter par son empereur.

Critique de Les carnets de l’apothicaire T2

Les dames de compagnie de Lifa ne sont pas très amicales envers Mao Mao alors que celle-ci est chargée par l’empereur de s’occuper de lui. Les intrigues mettent l’eau à la bouche. Ce volume rime avec traîtrise et machiavélisme et Mao Mao devra aller au péril de sa vie pour mener à bien sa tâche. En effet, on apprend beaucoup dans ce volume. On se rend compte de la concurrence et de la fourberie de la cour intérieure du palais. De plus, des détails sur le passé du personnage central nous sont donnés. On en sait également un peu plus sur l’organigramme de cet endroit et également sur les savoirs des apothicaires. Ceux-là donnent goût à l’histoire car, ici, l’art culinaire et la science se conjuguent efficacement avec le suspense et nous ne sommes pas non plus lassés grâce aux explications bien simplifiées. Le déroulement du récit reste délicat, mené intelligemment avec un peu de tension et accompagné d’un graphisme charmant. Toutefois, Mao Mao aurait dû garder ses taches de rousseur mis à part le fait que le motif invoqué soit étrange. Mais cela n’enlève en rien le plaisir que nous offre cette histoire.
11Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Comparateur mangas

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

manga