Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture manga Goblin slayer - Year one T4

Goblin slayer - Year one T4

Date de parution : 18 juin 2020

Éditeur : Kurokawa
Illustrateur : Masayuki Yamamoto
Collection : Kurokawa seinen
Série : Goblin slayer - Year one
Catégorie : Fantasy
Style : seinen | Toutes les sorties seinen
Public : 18
Isbn 9782368529461

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Auteur de la critique

Description de Goblin slayer - Year one T4

Au milieu de la nuit, une petite fille est réveillée non par la pluie, mais par une personne toquant à la porte. Malgré les avertissements de la maîtresse lui interdisant d’ouvrir personne, la curieuse n’a pu s’en empêcher. Armée de courage et d'un balai à la main, elle se rapproche de la porte et demande qui est là. À sa surprise, c’est le Crève-Gobelins, qu’elle reconnaît immédiatement à sa voix. Rassurée, la fillette le fait entrer et le Crève-Gobelins lui réclame une potion de soins. Malheureusement, il n’y en a pas dans cet établissement mais à la place, elle lui propose une chambre pour se reposer. Il refuse cette offre et décide plutôt de partir là où il est attendu.

Critique de Goblin slayer - Year one T4

Après avoir mené à bien sa mission, le Crève-Gobelins repart déjà sans même avoir pris le temps de se soigner. Le scénario semble un peu négligé bien que ce soit tout de même un bon volume. En dépit de ses multiples blessures, le Crève-Gobelins est obligé de retourner auprès de la Vachère et de récupérer des équipements pour pouvoir éliminer encore d'avantages de gobelins. L’intrigue est mince oui,  l’ambiance est chaleureuse dans certains passages où les sentiments de la vachère sont dévoilés. Néanmoins, l’action et le rythme sont au rendez-vous sans parler de l'évolution majeure des personnages, tant bien principaux que secondaires, dans leurs quêtes respectives. Outre cela, c’est dans ce tome que le héro acquiert enfin officiellement son pseudonyme de “Crève-Gobelins” et ce n’est pas pour nous déplaire. Et graphiquement, les personnages sont particulièrement charismatiques grâce aux traits très vifs du dessinateur. Un bel opus
9Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Comparateur mangas

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

manga