Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture manga Gamma draconis

Gamma draconis

Date de parution : 16 octobre 2020

Éditeur : Le Lézard Noir
Illustrateur : Masayuki Yamamoto
Scénariste : Benoist Simmat
Collection :
Série : Gamma draconis
Catégorie : Thriller
Style : seinen | Toutes les sorties seinen
Public : 18
Isbn 9782353481583

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Auteur de la critique

Description de Gamma draconis

Dans la ville de Londres, le quartier du British Museum est plongé dans l’obscurité. Il sonne deux heures et l’électricité n’est toujours pas revenue. Dans quinze minutes, les gardes qui veillent sur la sécurité nocturne feront leur passage. C’est le moment que choisissent deux personnes pour s’empresser d’entrer dans le musée pour voler le miroir de l’astrologue John Dee. Un moment après cela, le magnat de la finance, monsieur Bedford, est sur le point de tenir une réunion avec les dirigeants dans les hautes constructions Gamma. Monsieur Bedford doit donner des explications, que ce soit sur le texte embarrassant écrit par un homme de presse ou sur la disparition du miroir. Cette rencontre n’est toutefois pas ce qui lui tient le plus à cœur actuellement, car il a une autre rencontre dissimulée à faire avec les membres d’une secte.

Critique de Gamma draconis

Le magnat de la finance monsieur Bedford est un membre de la secte qui a volé le miroir de l’éminent astrologue. Connu grâce à Ryuko, Eldo Yoshimizu refait surface avec un nouveau récit qui combine de l’ésotérisme et du thriller. Le récit qui se produit dans de nombreux pays a été mis en scène par Benoist Simmat qui nous fait suivre un scénario traditionnel de par son contenu. Il s’agit d’un groupe secret qui veut se connecter à un autre monde, mettant en scène des acteurs relevant d’une pure caricature. Malgré cela, le récit est bien mené avec des actions très dynamiques qui divertissent vraiment, mais on peine à digérer les erreurs syntaxiques et les passages non traduits. En ce qui concerne les dessins, on apprécie beaucoup le déroulé du cinéma, les décorations plaisantes et le charme des acteurs. Bon à savoir : le genre littéraire utilisé par le créateur du récit est déjà dépassé, ce qui dégoûtera plus d’un.
9Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Comparateur mangas

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

manga