Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture manga Death Note T13

Death Note T13

Date de parution : 18 septembre 2009

Éditeur : Kana
Collection : Dark Kana
Série : Death Note
Catégorie : Policier
Style : seinen | Toutes les sorties seinen
Public : 18
Isbn 9782505004523
extrait manga Death Note T13

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Auteur de la critique

Description de Death Note T13

Le jeune Lycéen, Light Yagami, trouve par hasard un livre dans la cour de son lycée. Mais ce livre n'a en fait rien d'ordinaire et porte le nom de "Death Note", le carnet de la mort en Français. Ce Death note a initialement été la propriété du Dieu de la mort "Ryuk" mais par pur lassitude, il a fait exprès d'égarer le carnet dans le monde des mortels. Dien que Light soit doté d'une grande intelligence, il n'a pas pu s'empêcher de tester le pouvoir du livre en y écrivant une de ses connaissance qui à sa surprise est mort sous ses yeux. Ainsi, étant conscient du pouvoir qu'il détient, il décide donc de se dévouer à la justice en éliminant toutes sortes de malfaiteurs qu'ils soient des assassin, violeurs ou simples voleurs. Evidement, au bout d'une dizaines de criminels tués, la situation ne peut qu'éveiller les soupçons de la police locale et internationale mais, à bout de pistes, ils décident d'engager le meilleur détective qui soit pour travailler sur l'affaire, l'agent "L.". Un jeu interminable de chat et souris commence donc entre L. et Light...

Critique de Death Note T13

La numérotation n’est cette fois-ci que symbole vu que ce volet ne représente pas vraiment la suite à la série. Il s’agirait plus d’un fan-book qui résume les évènement les lus marquants de la série avec une présentation appart entière de tous les personnages. Ainsi, ce volume ne nous donne pas vraiment d' informations nécessaires pour la série, excepté le véritable nom de L. écrit sur une carte décorée dans une enveloppe. En revanche, les parties les plus intéressantes sont celles où des auteurs partagent leur avis et racontent le déroulement de leurs collaborations et de leurs difficultés lors de la production de la série. La partie « Le carnet de la liberté de Ryûk » se trouve divertissante avec des évènements comiques à propos de la série. Ce tome exceptionnel est plus concis et plus gracieux, mais également enfantin et est plutôt réservé aux jeunes lecteurs. Il se lit plus facilement, mais la série rebondit vers un ton un peu adouci et manque de peps. Cette version courte de la série est, au final, destinée pour les adeptes de Death Note mais sera lassante pour ceux qui recherchent de nouvels intérêts.
20Note générale
14Scénario / ambiance
19Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Extraits

Photos 30

manga