Prochain niveau: 2 EXP

news Mêler l’utile à l’agréable…exercer le métier de testeur de jeux

0

Réagir

Mêler l’utile à l’agréable…exercer le métier de testeur de jeux

Jeu VidéoActualité


Actualité jeux-video Mêler l’utile à l’agréable…exercer le métier de testeur de jeux

La production a donc créé un métier pour les passionnés qui ont décidé de devenir « testeurs professionnels » de jeux vidéo.



Dans la production de jeux, le test est une étape à ne pas prendre avant la mise sur le marché. Cette étape de la production a donc créé un métier pour les passionnés qui ont décidé de devenir « testeurs professionnels » de jeux vidéo. « Mêler l’utile à l’agréable » dit-on. En effet, en plus d’effectuer un « travail » (mis entre guillemets parce que notre société actuelle ne considère pas le métier de testeur comme un vrai travail) qui les passionnent, les testeurs sont non seulement rémunérés avec un salaire plutôt intéressant mais peuvent jouir espérer une évolution de carrière dans le domaine.

C’est quoi le métier de testeur…


Un jeu vidéo mis sur le marché et accessible aux grands publics est un jeu dont la fluidité est assurée. Autrement dit, on aurait déjà vérifié si aucun bug ni erreur qui pourrait rendre l’expérience du joueur malencontreuse. Pour s’assurer de cette fluidité, les boites de productions font souvent appel à du personnel qu’on appelle testeur de jeu vidéo. Ces testeurs vont tester les jeux en conditions de vie réelles et critiquer objectivement le jeu. Ces testeurs peuvent être salariés tout comme ils peuvent des freelances. Pour réaliser leur mission, ils vont envoyer des rapports objectifs aux producteurs soit en remplissant des bases de données en utilisant des logiciels de reporting, logiciels de capture (vidéo, image). Ces testeurs sont des gamers, à la seule différence des passionnés de jeu vidéo, ils donnent des feedbacks aux développeurs afin de faciliter l’expérience des geeks, consommateurs de jeux vidéo.
Le métier de testeur parait visiblement facile cependant il demande beaucoup de maturité professionnelle et d’investissement personnel. En effet, le testeur peut être qualifié de « contrôleur qualité » dont l’avis ne doit pas être pris à la légère dans la production d’un jeu et ce pour assurer la rentabilité économique du jeu et aussi assurer la notoriété de l’entreprise.

Les prérequis pour être testeurs


Bien qu’actuellement la formation pour devenir testeur de jeu vidéo n’existe pas encore, ce métier devient de plus en plus prisé par les geeks passionné(e)s de jeux vidéo. C’est à se demander si tout le monde peut exercer le métier. En effet, on peut rencontrer beaucoup de profils de testeurs en partant de ceux qui ont décidé d’en faire leur unique métier à ceux qui exercent pour arrondir les fins de mois. Néanmoins, ce métier exige une grande passion pour l’univers des nouvelles technologies ainsi que la culture de l’excellence. Assurément, ce métier demande beaucoup de temps et de professionnalisme que l’on exerce depuis la maison dans le cas des freelances ou en bureau pour les salariés.
Un bon testeur est donc ce geek passionné doté d’une bonne lucidité intellectuelle avec du temps pour travailler intelligemment afin d’assurer une bonne productivité et rentabilité économique aux boites de productions des jeux vidéo.

logo twitter citation article Le métier de testeur parait visiblement facile cependant il demande beaucoup de maturité professionnelle et d’investissement personnel.

0

Réagir

Après mes études de droit, je me suis engagée dans une société civile œuvrant dans l’observation électorale et l’éducation citoyenne.
data games

Commentaires


Actualités en relation