John Doe
Nouveau joueurSe connecter

Dragon Quest Builder 2 : top ou flop ?

bannière Dragon Quest Builder 2 : top ou flop ?
Jeu VidéoActualité



Actualité jeux-video Dragon Quest Builder 2 : top ou flop ?

Dragon Quest Builder est de retour pour un nouvel opus haut en couleurs et en aventures !



En alliant pour la première fois la conception et la capacité de construction du célèbre jeu Minecraft avec un système de quêtes et un véritable scénario, le premier opus de Dragon Quest Builders avait eu l’effet escompté en attirant de nombreux fans du genre.

Or, ce deuxième opus veut pousser la barre de la réussite encore plus loin. En effet, un formidable travail a été réalisé s’agissant des possibilités de construction, de l’autonomie des habitants, des quêtes et de leur contenu, ainsi qu’une facilité de déplacements accrus.

Un deuxième opus se voulant meilleur que son prédécesseur



Malgré un lancement prenant une éternité, c’est-à-dire pas loin d’une minute et trente secondes, les lancements entre les différents niveaux sont largement raisonnables.

Ensuite, le joueur a la possibilité de créer son personnage, de choisir son nom, son sexe, sa couleur d’yeux, de cheveux, etc. La personnalisation est loin d’être aussi complète que des jeux tels que Skyrim ou encore les Sims, mais l’important est qu’il conserve le style d’Akira Toriyama, accentué par la vision à la troisième personne du jeu permettant d’avoir constamment un aperçu du personnage. La vue subjective, propre à Minecraft, est cependant toujours possible.

Le scénario posé dans le jeu est complet et largement digne des jeux de rôles japonais, apportant ainsi un véritable plus. L’histoire fait, en quelque sorte, suite à la défaite de Malroth, dans Dragon Quest 2. A ce stade, Malroth est réincarné dans le corps d’un jeune homme, amnésique, turbulent mais extrêmement serviable, qui sera votre compagnon tout au long de l’aventure. Le personnage trouve toujours son chemin, allant jusqu’à se téléreporter, si nécessaire, et adopte constamment le même comportement que le votre : de ce fait, si vous cherchez à récolter du bois ou des pierres, il le fera, lui-aussi. De même si un monstre vous attaque, il viendra automatiquement se joindre à la bataille. Le seul bémol accompagnant ce personnage reste qu’il parle parfois un peu trop…

L’aventure de Dragon Quest Builder 2


Ce deuxième volet est extrêmement bien pensée concernant son mode de jeu : en effet, il allie parfaitement l’aventure, en elle-même, et le jeu de construction Minecraft.

Suite au prologue, votre personnage se retrouvera sur l’île de l’Éveil, servant de base et d’endroit permanent afin que les joueurs puissent librement laisser cours à leur créativité et leur imagination. De là, vous aurez la possibilité de partir explorer différents îlots où se trouvent multitude de ressources, et bien d’autres choses encore. D’autres îles vous permettront d’affronter des ennemis particuliers, de découvrir de nouvelles recettes ou quêtes, mais aussi d’embaucher des compagnons supplémentaires afin de vous faciliter la tâche. De plus, chacune de ces îles a son propre scénario, vous lançant dans de nombreuses heures d’aventures et de découvertes. Comptez environ soixante ou soixante-dix heures afin d’écumer la totalité du scénario, sans compter les centaines d’heures que vous pourrez passer à bâtir l’île de vos rêves sur celle principale. De plus, vous ne vous lasserez pas, tant il y a de la diversité concernant les objets et les matériaux de construction.

logo twitter citation article Il allie parfaitement l’aventure, en elle-même, et le jeu de construction Minecraft.

Commentaires

jeux-video
Se déconnecter ?

Vous êtes sûr de vouloir vous déconnecter?

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir des notifications de votre actualité en temps réel...



Si vous pensez que d'autres personnes peuvent avoir accès à votre interface,
nous vous conseillons de fermer cette session ;)

Vous gagnez un trophée!
Ocean
Hé oui, ce site utilise des cookies.
C'est surprenant : en savoir plus.

Je l'accepte