John Doe
Nouveau joueurSe connecter

News jeu de société

Keyforge

bannière Keyforge
Jeu de sociétéActualité
  • par Sinan |
  • 14 décembre 2018



Actualité jeux-de-societe Keyforge

Entre un univers captivant, et un système de jeu assez révolutionnaire, Keyforge nous offre une aventure prometteuse, signée Richard Garfield.



Il y a quelques semaines débarquait Keyforge, Call of the Archons chez de nombreux revendeurs de jeux de société. Si le jeu de cartes était extrêmement attendu, cette sortie a fait beaucoup de bruit, et ce pour différentes raisons. Entre un univers captivant, et un système de jeu assez révolutionnaire, Keyforge nous offre une aventure prometteuse, signée Richard Garfield.



Bienvenue dans le fabuleux monde du Creuset



Dans son épopée hors du commun, Keyforge nous place au centre d’un monde artificiel, le Creuset. Créé par les Architectes, le Creuset a vu apparaître des êtres semis divins, les Archontes. Oui, je sais, il faut s’accrocher.

Les Archontes donc, ont pour but de combattre entre eux, à l’aide d’équipes formidables, composées de créatures aussi variées que bizarres. Provenant des 7 plus grandes maisons du Creuset, Brobnar, Logos, Ombres, Sanctum, Mars, Dis et Indomptée, les créatures viennent prêter main forte à leurs Archontes le temps d’une bataille épique. La récompense suprême de l’affrontement ? Trouver des caveaux, forger des clefs pour les ouvrir (ben oui, Keyforge), et acquérir le pouvoir et le savoir perdus des Architectes.

Si cet univers peut impressionner les novices, on ne peut que constater l’implication de Richard Garfield dans sa construction. En effet, chaque maison possède une histoire, des compétences uniques, ainsi que sa propre culture. Si les Érudits de Logos ont des méthodes peu banales, la maison de Mars combat traditionnellement avec des fusils à rayons. C’est dans ce monde parallèle que chaque maison offre ses forces et ses faiblesses, qui s’adapteront plus ou moins bien à la situation rencontrée.



Et pourquoi on en parle tant ?



Keyforge a déjà fait couler beaucoup d’encre. Si les jeux de cartes se reposant sur des decks existent depuis un moment, Richard Garfield amène un vent novateur avec sa nouvelle création. En effet, chaque deck est unique, et non modifiable. Oui oui, un deck unique, généré aléatoirement, sans aucune possibilité de changement ni d’amélioration. En interdisant les échanges, les boosts et autres stratégies, Keyforge innove, et coupe court à toute course à l’armement. Si de nombreuses personnes ont d’abord été réticentes à ce fonctionnement, force est de constater que ça marche. Grâce à cette méthode, chaque joueur possède son (ou ses) deck(s) et devra apprendre à jouer avec celui (ou ceux) ci. D’abord déroutant, ce choix s’avère finalement judicieux, et complètement assumé par l’équipe de création.

Avec son monde fantastique, son gameplay original et - surtout - ce principe de decks uniques, Keyforge met la barre haute dès sa sortie. Avec un nombre impressionnant de jeux déjà vendus, la dernière création du grand Richard Garfield semble être une réussite, qui ne demande qu’à se confirmer.

logo twitter citation article Keyforge met la barre haute dès sa sortie

Chez l'éditeur Fantasy Flight Games


Voir la fiche de l'éditeur

Commentaires

jeux-de-societe
Se déconnecter ?

Vous êtes sûr de vouloir vous déconnecter?

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir des notifications de votre actualité en temps réel...



Si vous pensez que d'autres personnes peuvent avoir accès à votre interface,
nous vous conseillons de fermer cette session ;)

Vous gagnez un trophée!
Ocean
Hé oui, ce site utilise des cookies.
C'est surprenant : en savoir plus.

Je l'accepte