John Doe
Nouveau joueurSe connecter

News jeu de société

Bluff et déduction sans humain... bienvenue dans 3 Laws of Robotics !

bannière Bluff et déduction sans humain... bienvenue dans 3 Laws of Robotics !
Jeu de sociétéActualité



Actualité jeux-de-societe Bluff et déduction sans humain... bienvenue dans 3 Laws of Robotics !

Vous avez passé de longues soirées à jouer à Qui suis-je ? 3 Laws of Robotics vient dépoussiérer les codes des jeux de déduction, le tout à la sauce SF !



Que se passe-t’il quand l’Intelligence artificielle, les robots et les androïdes se mettent à s’affronter dans une guerre de pouvoir remplie de bluff ? L’équipe de Floodgate Games a tenté de répondre à cette grande question - que pas grand monde ne se posait - et ça donne un party game déjanté !

D’Asimov à la table basse du salon


Si, comme moi, vous êtes un fan de l’oeuvre d’Isaac Asimov, le titre du jeu (les 3 lois de la robotique en VF) vous séduit déjà. Si, dans le cas contraire, vous n’êtes pas amateur de science fiction, restez quand même ! En effet, même si le créateur du jeu, Ben Kanelos, a voulu rendre un hommage à cet auteur génialement visionnaire, 3 Laws of Robotics ne fait que s’appuyer sur un univers SF.

La création, éditée par Floodgate Games, est avant tout un jeu de déduction, reprenant les codes du « Qui suis-je ? ». Chacun montre sa carte aux autres, sans la regarder, et doit tenter de deviner à quelle faction il appartient (Intelligence Artificielle, Robots ou Androïdes), et quel est son rang (de 1 à 5). À chaque tour, les joueurs peuvent poser une seule question à leurs adversaires, pour identifier les membres de sa faction, et leur rang.

Bluff et pièges autorisés… et encouragés !


Mais tout cela serait trop simple ! En effet, le but direct est de déterminer qui est le chef de chaque faction, le plus haut gradé, afin de lui remettre le plus possible de clefs de sécurité, qui se transforment en points en fin de partie. Dans cette guerre électro-bionique, tous les coups sont permis pour voler les clefs des autres !

Et ces fameuses lois de la robotique ?


Nous y venons. Si mon analyse vous semble confuse, n’hésitez pas à jeter un oeil à la vidéo de Floodgates Games. L’éditeur a très bien résumé les règles en quelques minutes, et l’on comprend vite que l’atout principal du jeu se situe ailleurs… À partir du deuxième tour, on mettra en place des lois. « Posez votre question les yeux fermés », « Répondre uniquement en binaire : un bip pour oui, deux bips pour non » ou encore « Tous les joueurs doivent garder leurs mains fermés » sont autant de lois - plus ou moins rationnelles - qu’il vous faudra respecter. Et c’est ici que 3 Laws of Robotics prend vie, passant du simple jeu de bluff à un vrai party game. Vous l’aurez compris, la réussite d’une partie dépendra de votre talent à vous amusez avec ces lois, tout en sachant qu’un robot ne les respectant pas pourra être sanctionné par son adversaire !

Un succès… modéré !


Le jeu n’existe pour le moment que dans sa version anglophone, mais le peu de texte devrait permettre à tous d’y jouer. Sorti il y a peu, 3 Laws of Robotics rencontre un accueil plutôt mitigé. Si certains s’éclatent devant le joli design et les fous-rires provoqués par les règles qui s’additionnent en cours de partie, d’autres reprochent au jeu de se reposer principalement sur la capacité des joueurs à animer une partie. En même temps… n’est-ce pas précisément les qualités que l’on recherche dans un party game ?

logo twitter citation article 3 Laws of Robotics donne un coup de jeune aux jeux de déduction, tout en promettant de nombreux fous-rires !

Chez l'éditeur Floodgate Games


Voir la fiche de l'éditeur

Commentaires

jeux-de-societe
Se déconnecter ?

Vous êtes sûr de vouloir vous déconnecter?

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir des notifications de votre actualité en temps réel...



Si vous pensez que d'autres personnes peuvent avoir accès à votre interface,
nous vous conseillons de fermer cette session ;)

Vous gagnez un trophée!
Ocean
Hé oui, ce site utilise des cookies.
C'est surprenant : en savoir plus.

Je l'accepte