John Doe
Nouveau joueurSe connecter

News bande dessinée

Le nouveau magazine de Moulinsart et de Géo : « Tintin, c’est l’aventure »

bannière Le nouveau magazine de Moulinsart et de Géo : « Tintin, c’est l’aventure »
Bande-dessinéeActualité



Actualité bande-dessinee Le nouveau magazine de Moulinsart et de Géo : « Tintin, c’est l’aventure »

A l’occasion des 90 ans de Tintin, Moulinsart et Géo ont décidé de sortir un nouveau trimestriel.



Après la fin de Tintin Reporter, trente ans auparavant, Moulinsart se lance dans un nouveau magazine couplant l’incontournable héros d’Hergé à des reportages géographiques.

En 1987, la Fondation Hergé ne voulant pas renouveler la licence la liant aux Éditions du Lombard, concernant l’hebdomadaire Tintin, a décider de lancer son propre magazine. Ainsi, en 1988, le Journal de Tintin laisse place au mensuel Tintin Reporter qui comporte un contenu rédactionnel faisant le lien entre le métier même du héros, ses voyages et de l’actualité. Néanmoins, c’est un échec, et le mensuel s’arrête au bout du 34ème numéro en 1989.

Au vu du premier numéro, les erreurs du passé semblent avoir été prises en compte et corrigées. Malgré une reprise dans l’idée avec un parallèle entre le métier de journaliste/globe-trotter de Tintin et l’esprit de découverte, l’association avec Géo offre un véritable gage de qualité. De plus, l’équipe Géo apporte à chaque numéro un grand entretien (Antoine de Maximy dans le premier opus), un carnet de voyage (consacré à l’Antarctique dans ce premier numéro, de Matthieu Tordeur) et un reportage intitulé « Profession : Reporter ». Il y a une véritable harmonie entre les photos de Géo, superbes pour la plupart, et les cases extraites des bandes-dessinées Tintin. Néanmoins, l’esprit d’aventure et de découvertes demeure un point central de ce trimestriel.

Mais n’ayez crainte, Tintin reste au centre du contenu ! Ainsi, Daniel Couvreur assure le contenu rédactionnel à ce sujet. Ce dernier, déjà auteur de plusieurs ouvrages concernant Hergé, a expliqué que : « c’est en tant que spécialiste belge de l’œuvre d’Hergé qu’on m’a demandé de participer à une réflexion sur la modernité de Tintin. La question était de savoir si l’esprit d’aventure de son auteur, Hergé, était toujours d’actualité. Je me suis donc penché sur la mécanique de création et les techniques narratives déployées par Hergé. Il ne s’agissait pas de faire un état des lieux de la ligne claire ni de ce qu’il reste aujourd’hui de l’influence graphique de l’École de Bruxelles et du journal Tintin. L’idée était de voir si l’aventure telle que Tintin l’a incarnée au XXe siècle avait encore un sens au XXIe siècle. Il s’est avéré assez rapidement qu’il était possible de déterminer une liste d’ingrédients de l’aventure chez Hergé parfaitement dans l’air du temps. Sans les citer tous, il y a dans la plupart des albums de Tintin des éléments inspirés de l’actualité immédiate, des personnalités du monde réel confrontées à des personnages de fiction, des anticipations réalistes du progrès scientifique, des regards prospectifs sur les questions de géopolitique, de société, d’environnement, de vivre ensemble… A partir de là, le concept de "Tintin c’est l’aventure" était tout tracé ».

Fans de Tintin, réjouissez-vous, vous retrouverez toute une série d’articles directement liés à Hergé et son œuvre, à l’actualité et au monde qui nous entoure. Ainsi, la rubrique Panorama présente en images l’actualité du XXIe siècle au travers du regard de Tintin.

logo twitter citation article Fans de Tintin, réjouissez-vous, vous retrouverez toute une série d’articles directement liés à Hergé et son œuvre

Commentaires

bande-dessinee
Se déconnecter ?

Vous êtes sûr de vouloir vous déconnecter?

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir des notifications de votre actualité en temps réel...



Si vous pensez que d'autres personnes peuvent avoir accès à votre interface,
nous vous conseillons de fermer cette session ;)

Vous gagnez un trophée!
Ocean
Hé oui, ce site utilise des cookies.
C'est surprenant : en savoir plus.

Je l'accepte