John Doe
Nouveau joueurSe connecter

The dungeon of black company T4

Actualité des mangas

Connectez-vous pour ajouter ou modifier une oeuvre.

De retour au travail, Kinji se retrouve encore plus endetté qu’auparavant et s’investit pleinement dans le labyrinthe. Un quatrième volet bien amusant.

Un mois après sa disparition dans le labyrinthe, Kinji refait surface. Beaucoup viennent alors admirer ce miraculé qui peine à comprendre la curiosité qu'il engendre. Kinji n'a qu'une envie : punir Belza qui est trop arrogante. Il se rend donc dans son bureau pour discuter. Belza attendait justement la venue du jeune homme pour lui faire un récapitulatif de sa situation. Belza lui signifie que ses dettes ont considérablement augmenté car il s'est absenté longuement sans autorisation et que du matériel a été détruit. Loin de se démonter, Kinji est plus que jamais déterminé à aller au fond du labyrinthe. Pour cela, il doit expliquer à son entourage le plus proche ce qu'il a vu de l'avenir...

Informations sur sur l'album


Date de parution : 30 janvier 2020

Editeur : Komikku éditions
Illustrateur : Youhei Yasumura
Collection : -
Série : The dungeon of black company
Catégorie : Fantasy
Style : shônen

Public : 18
Isbn 9782372874991
Lecture audio
Émotions ressenties :0%0%0%0%0%0%
Fiabilité de la note
Informations sur ma data-note
50%
9Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour ce manga... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!

Comparateur mangas

Trouvez le meilleur prix
devenir rédacteur
manga
manga
Se déconnecter ?

Vous êtes sûr de vouloir vous déconnecter?

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir des notifications de votre actualité en temps réel...



Si vous pensez que d'autres personnes peuvent avoir accès à votre interface,
nous vous conseillons de fermer cette session ;)

Vous gagnez un trophée!
Ocean
Hé oui, ce site utilise des cookies.
C'est surprenant : en savoir plus.

Je l'accepte