Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture manga L' enfant et le maudit  T9

L' enfant et le maudit T9

Date de parution : 29 octobre 2020

Éditeur : Komikku éditions
Illustrateur : Masayuki Yamamoto
Collection :
Série : L' enfant et le maudit
Catégorie : Contes / Fééries
Style : shônen | Toutes les sorties shônen
Public : 18
Isbn 9782372875202

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Auteur de la critique

Description de L' enfant et le maudit T9

La cérémonie ne va pas jusqu’à son terme car le roi s’est évanoui lors du rituel. À son réveil, quelques jours après, il va, même étant affaibli, refuser de rester au lit. Le prêtre avec lequel il s’entretient insiste pour que le roi se montre parfois impitoyable, même quand il s’agit de sacrifier une fillette. Quelque temps après, le roi demande à ce qu’on lui apprête un carrosse & un bouquet floral. Il ira se recueillir là où eut lieu six ans auparavant la Grande Épuration. Sur place se trouve déjà un soldat, qui va, avec le roi, se remémorer la tragédie avec émotion. Un peu après, Sheeva cherche en vain un moyen de sortir de sa cellule. C’est alors qu’un inconnu ouvre la porte, non dans l’intention de la délivrer, mais plutôt afin de l’entretenir sur le sort des humains….

Critique de L' enfant et le maudit T9

Sacrifier Sheeva, celle qui est encore toute jeune, le roi n’arrive pas à s’y résoudre. La fillette, pour sa part, aura connaissance des faits étonnants quant au pays. Une suite avec plus de discours, mais toujours efficace. On a reporté le sacrifice de Sheeva. Avant que le récit ne revienne sur le sujet, les humains nous sont mieux révélés : ce qu’il se passe réellement, leur façon de voir les choses, leur religion. S’il y a parfois des passages qui traînent dans la narration, on ne manque pas d’être emporté par les idées qui sont avancées. En plus de donner lieu à un mythe assez enchanteur, on comprend davantage la relation opposant les humains et les maudits. Nagabe livre ici en détail tout ce qui contextualise son scénario et on comprend définitivement l’histoire. Quand Sheeva revient au premier plan, dans l’épilogue, la fillette dévoile une aventure onirique, assez poétique et touchante. L’ensemble est assez charmant, et l’ambiance est si envoutante qu’on finit le livre sans s’en rendre compte. Un tome intéressant !
10Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Comparateur mangas

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

manga