Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture manga Kaijin Reijoh T4

Kaijin Reijoh T4

Date de parution : 11 février 2021

Éditeur : Kurokawa
Illustrateur : Tetsuya Tashiro
Collection : Kurokawa seinen
Série : Kaijin Reijoh
Catégorie : aventure
Style : shônen | Toutes les sorties shônen
Public : 18
Isbn 9782380711141

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Auteur de la critique

Description de Kaijin Reijoh T4

Quelques instants avant que la réserve à reliques n’ouvre, Asuma et Fujimoto entrent dans une salle de cours et y voient 2 monstres violant de jeunes femmes. Sans plus tarder, Asuma frappe du poing les monstres avant de se tourner vers Fujimoto pour lui demander s’il était coutume chez les monstres de se comporter ainsi. Fujimoto acquiesce en précisant que cela émanait de leur appétit de destruction. Asuma ne conçoit cependant pas qu’on s’attaque à ce qui lui tient le plus à cœur, c’est-à-dire les femmes, et qu’on les souille aussi facilement sans être inquiété. Très énervé, il cogne alors l’un des monstres, ce qui les fait tous 2 passer à travers la fenêtre. Etonné de ne pas être en mesure d’éliminer le monstre, les choses se compliqueront encore plus pour Asuma lorsque trois lieutenantes du parti de l’ultraréincarnation feront leur apparition...

Critique de Kaijin Reijoh T4

Asuma se rend compte tout horrifié que les monstres violent de jeunes filles, et voit apparaitre devant lui 3 lieutenantes du parti de l’ultraréincarnation. Désolant comme toujours. L’école subit toujours l’attaque de l’une des membres du parti de l’ultraréincarnation, et cela est toujours aussi affligeant : outre les scènes d’actions de piètre qualité avec un nombre effarant de viols à tout bout de champ, les dialogues laissent vraiment à désirer et sont uniquement centrés sur le sexe. Hélas, les choses ne vont pas en s’améliorant dans la suite, les rapports entre les différents personnages ne connaissant de réels changements malgré leur évolution : en réalité, outre le fait que les demoiselles se laissent tripatouiller plus facilement en faisant fi de leur répugnance, on ne peut en tirer grand-chose. Les graphismes sont certes réussis, cependant, ils ne font que mettre encore plus en exergue le côté obscène de l’œuvre. Ce quatrième tome ne sera donc sans doute pas celui qui suscitera plus d’engouement.
5Note générale
5Scénario / ambiance
8Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Comparateur mangas

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

manga