Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee Les Jours incandescents

Les Jours incandescents

Date de parution : 22 août 2018

Éditeur : Kennes éditions
Scénariste : Joseph d'Anvers
Coloriste : Stéphane Perger
Collection :
Série : Les Jours incandescents
Catégorie : Roman graphique
Public : 18
Isbn 9782875804723
extrait bande-dessinee Les Jours incandescents

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Description de Les Jours incandescents

Tremble : Dans une région écrasée de soleil, un jeune homme pédale jusqu'à une bicoque dans les bois. Son amoureuse l'attend. Ensemble, ils sortent pour mettre, masqués, le feu qui se propagera à tout le village, pour punir Bellocanto, le violeur de la jeune femme.
Mon ange : Aux USA, « Le Kid », boxeur précoce et prometteur, n'aura pas de place à sa mesure. Il pourrait gagner, mais il y a un mais… Alors, sa Mustang avale les miles.
Les chiens : Un homme seul dans une baraque isolée s'angoisse en guettant et en entendant des chiens qui l'encerclent. Il observe et s'obsède, jusqu'à apercevoir la meute.
Monologue désespéré dans Paris, nuit, pluie pour Histoire de Johnny S. Mal éduqué, mal grandi, mauvais époux, il aurait souhaité une vie plus chanceuse ou plus « normale », plus d'amour. Que va-t-il faire ?
Radio 1 illustre en format Cinemascope la cavale d'un jeune couple dans un coin paumé des USA, craignant d'être reconnu à tout moment, comme au snack-bar, par ce policier. La femme s'éclipse un moment, l'homme en profite pour abattre le policier. Course folle jusqu'à un motel, nuit d'amour enfiévrée. La femme se réveille : tout est fini, l'homme a été arrêté. Fera-t-on le lien avec elle ?
A un bar désert, deux mecs tuent leurs profondes solitudes en trinquant et en faisant connaissance. Et, sympathisant, ils font la tournée des bars, noyant leurs chimères. Le narrateur de Cicatrices (texte illustré lui aussi) a une sensation de bien-être auprès de « Daniel », qui lui révèle réparer les « cicatrices » (morales) des gens. Est-ce imaginé comme du vécu, ou réel comme une rêverie ?
Surexposé fait voir les impressions d'un jeune homme lors d'une soirée en boîte. Il croise une belle brune, ils s’échangent des verres et des mots, se séparent. Entre vapeurs d'alcool et hallucinations, il se perd et se reprend, recroise la fille. Lui ne cherche rien, mais tous deux s'attirent irrésistiblement, pour le meilleur et aussi le pire ?
Un personnage par page illustrée pour Les anges déchus : Henry, Mélissa, Simon, Eva, Louis, Tom, Dariusz, dans leurs destinées moyennes : souvent moches, uniques, et peut-être belles.
Une nuit d'été à Paris, un bar bondé où l'alcool coule à flots campe le décor de Les amours clandestines. Joachim remarque une belle brune. Ils échangent des verres, discutent. Attirance évidente. Ils sortent dans le Paris nocturne et font des rencontres de hasard. Elle veut rester avec lui, il ne veut pas s'engager : il préfère « voler des heures à la vie ».
Les âmes solitaires illustre en clôture un texte de voyage.

Critique de Les Jours incandescents

Une dizaine de nouvelles au ton étrange et fascinant font de cet album un OVNI textuel et graphique. Une poésie griffée se dégage de l'association textes-images d'une grande beauté, frappante et envoûtante.

Auteur de la critique

14Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Extraits

Photos 30

bande-dessinee