Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee Vent mauvais

Vent mauvais

Date de parution : 10 juin 2020

Éditeur : Rue de Sèvres
Illustrateur : Cathy Baur
Coloriste : Alice Charbin
Collection : -
Série : Vent mauvais
Catégorie : Chronique sociale
Public : 18
Isbn 9782369811039

Description de Vent mauvais

Béranger a 44 ans, scénariste sur le fil, il a deux filles, Violette et Lison, une maîtresse éditrice, qui a toujours 36 ans depuis des années, Laurence, et son ex-femme, Valérie, qui lui hurle dessus très souvent pour cause de loyer en retard… Un vrai parisien qui en a assez de la Capitale, et qui va s’expatrier à la campagne. Ses amis le charrient, il s’énerve. Au fond, ils l’envient de faire ce à quoi les parisiens pensent très fort sans sauter le pas : quitter la Capitale pour une vie plus paisible. Aussi, après des travaux de rénovation, Béranger part s’installer dans une charmante maison située à coté d’éoliennes. « Ça rend fou ces machins » lui dira un de ses copains. Lui, ça l’apaisera. Marjolaine, 34 ans, vit à côté de ces éoliennes depuis un temps déjà. En effet, son père loue ses terres à la compagnie d’exploitation. Elle conduit le bibliobus de la ville, joue au Scrabble ®, s’occupe de ses parents et a une conception de l’élégance bien à elle. Sa mère ne supporte plus le bruit quotidien des pales. Marjolaine fera la connaissance des ses nouveaux voisins qui la trouverons un peu particulière, et Béranger retrouvera l’inspiration qui lui manquait …

Critique de Vent mauvais

Béranger quitte Paris et s’installe à la campagne, à côté d’éoliennes. Sa rencontre avec la singulière Marjolaine l’apaisera un temps, puis une succession de contrariétés auront raison de lui. Un tome saisissant sur bien des contrastes.Cati Baur nous livre un œuvre singulière, qui se déroule au fil des saisons. Crise de la quarantaine sur fond d’éolienne, le scénario n’est pas banal. L’évolution des personnages est intéressante. D’abord, la reconstruction d’un homme, Béranger, à un moment charnière de sa vie sur un plan professionnel et personnel, puis, sa descente aux enfers, pour, au final, commettre un acte répréhensible. Il lui faudra vraiment toucher le fond pour en extraire son meilleur scénario : Vent Mauvais. Cela permettra aussi à Marjolaine, qui évolue à ses côtés en le soutenant, de se réaliser. Des thèmes tout en contraste et paradoxe jalonnent ce one-shot, imbriqués dans un scénario harmonieux. Les éoliennes positionnées juste en face des habitations, souvent source de conflit, de bruit, allant jusqu’à engendrer la maladie, la mort et la violence. Le couple et l’engagement. La différence au sens large : de mode vie, d’habillement, de style, de loisirs, de corpulence, de morphologie... et la difficile acceptation de cette différence par nos contemporains. Les problématiques liées à l’adolescence et aux parents vieillissants … une vie dont on rêve et qui ne se réalise pas. Enfin, et non des moindres, toucher le fond pour en extraire le meilleur, et changer ce qui peut l’être par la force des choses.Un tome qui se laisse lire avec plaisir, qui, malgré une dimension bouleversante, nous prouve que le bonheur ne se trouve pas toujours dans la Capitale, mais parfois, simplement dans le pré, autour d’une partie de Scrabble® (à condition d’avoir les vitres fermées pour ne pas entendre le bruit lancinant des éoliennes !). Graphiquement, nous louerons les efforts réalisés sur les pleines pages saisonnales par une belle recherche de couleur et une application certaine sur le trait.

8Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee