Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee La tristesse durera toujours

La tristesse durera toujours

Thérapie de groupe T3

Date de parution : 26 août 2022

Éditeur : Dargaud
Illustrateur : Manu Larcenet
Coloriste : Manu Larcenet
Collection :
Série : Thérapie de groupe
Catégorie : Chronique sociale
Public : 18
Isbn 9782205203394

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Description de La tristesse durera toujours

Il y a encore quelques temps, Jean-Eudes de Cageot-Goujon, autrefois connu sous le nom de « Manu Larcenet, star de la bédé » était au sommet de son art. Quand le monde allait mal, il lisait ses bédés et hop, c’était reparti pour un tour. Tout ce que la civilisation comptait de sommités politiques, artistiques, scientifiques et philanthropiques venait lui demander conseil. Il leur disait : « La réponse est en toi. » « Cherche et tu trouveras. » Ça n’a aucun sens, mais quand on le dit avec un air mystérieux du type qui a roulé sa bosse, ça passe crème. Aujourd’hui, le monde va mal. Jean-Eudes ne brille plus. Il n’a plus l’envie, plus le courage, ça lui est tombé dessus par surprise. Incapable de trouver la moindre idée du siècle pour faire un come-back, il a dû se retirer dans un établissement spécialisé pour les personnes en désaccord profond avec la réalité. Entre deux décompensations psychotiques, il a eu comme une révélation : il suffit de s’adonner à la contemplation.

Critique de La tristesse durera toujours

Pour retrouver la flamme de l’inspiration, Jean-Eudes de Cageot-Goujon ne ménage pas sa peine. Nouvelle plongée dans les méandres de l’esprit torturé du génial Manu Larcenet.L’avatar de Manu Larcenet, Jean-Eudes de Cageot-Goujon, qui a connu un succès fracassant il y a quelques années, est aujourd’hui toujours en panne d’inspiration. Ce vide le rend fou, mais on ne peut pas dire qu’il ménage ses efforts pour revenir au zénith : la méditation, un séjour chez les moines tibétains, se lancer dans la BD reportage, etc. Pendant qu’il cherche l’idée du siècle, il ne s’est pas aperçu que ses enfants sont devenus adolescents. L’esprit tourmenté de Jean-Eudes de Cageot-Goujon et sa crainte d’avoir été consumé par le succès donne lieu à un nouvel album jubilatoire. Cette autofiction où il explore à nouveau la quête du génie créatif, est juste exquise. Manu Larcenet se tourne en dérision jusqu’à l’absurde. Contrairement à ce que pense son avatar, Larcenet est encore plein de ressources. Il surprend toujours, fait preuve d’une originalité et d’une créativité très inspirées. Ses dialogues sont ciselés, d’une grande finesse d’esprit et d’une drôlerie implacable. Graphiquement, c’est une démonstration incroyable de son génie : il caricature avec subtilité aussi bien les dessins égyptiens, que les mandalas ou encore les mangas. Il est aussi à l’aise dans le dessin en noir et blanc que des scènes chatoyantes aux couleurs parfaitement dosées.

Auteur de la critique

15Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee