John Doe
Nouveau joueurSe connecter

Stanley Greene, une vie à vif

Actualité des bandes dessinées

Connectez-vous pour ajouter ou modifier une oeuvre.

Le jour de la chute du mur de Berlin, un photographe franchit le pas vers une nouvelle carrière. JD Morvan propose une biographie passionnée de Stanley Greene, dont on découvre des clichés très forts et sans concession. Après une introduction assez longue sur les débuts de carrière du photographe, on entre dans le vif du sujet lorsque les photos de Stanley Greene sont introduites dans le récit. Et le propos du livre devient plus clair. Il passe de la description un peu superficielle des excès de la vie de cet homme plongé dans son époque, à son véritable travail de journaliste témoin des horreurs de son temps. L'époque est très marquée, la fin des années 70 et leurs excès en tous genres, dans lesquels Greene plonge sans distinction. Mais une fois mis en scène sur les champs de bataille, dans les contrées lointaines aux conflits mal connus, c'est la force de son travail qui saute aux yeux. La passion de Jean-David Morvan est évidente également. Le scénariste s'efface derrière l'homme engagé et sa recherche de la vérité brute, sans interprétation, souvent très choquante. Le jeune dessinateur Tristan Fillaire signe ici son premier album, dans un style parfaitement adapté au propos, une ligne claire quasi réaliste prometteuse, et une mise en page sobre qui mettent en valeur les nombreuses photos reproduites. Alors, même si le livre devient assez vite une manière de présenter des images en expliquant leur contexte, il constitue une vraie découverte qui excite la curiosité. Au vu de la dureté des images choisies par les auteurs, on comprend également pourquoi le nom de Stanley Greene n'est pas sur toutes les lèvres.

Avant qu'il se trouve au pied du mur de Berlin le 09 Novembre 1989, Stanley Greene a beaucoup fréquenté les milieux punks et rocks de la fin des années 70, puis les mannequins et le monde de la mode. Il connait bien le photographe et journaliste Alain Dister, avec qui ils décident à la dernière minute de faire la route en direction de l'Allemagne. L'occasion pour Stanley de raconter comment le petit gamin de Brooklyn a rencontré Eugene Smith, un photographe très célèbre qui lui a servi d'exemple. Une vraie radicalité lorsqu'en période guerre, il couvrait également les victimes civiles, ou quand il expliquait qu'un appareil photo était un outil avant d'être une marque prestigieuse dans son écrin en cuir ! Au moment de la chute du mur, Greene est un photographe de mode très coté. Sa vie est facile, il est entouré de jolies filles et consomme de la drogue sans avoir à l'acheter. Mais son ambition artistique personnelle est frustrée, il est en recherche de sens, et il perçoit que l'autre côté du mur de Berlin est le monde dans lequel il doit aller chercher ses images. Alors, ce jour de 1989, lorsque le mur s'ouvre, il va faire son premier pas vers l'Est, et sa carrière va prendre une tournure totalement différente.

Informations sur l'album


Date de parution : 27 mai 2020

Editeur : Delcourt
Illustrateur : Tristan Fillaire
Coloriste : Tristan Fillaire
Collection : -
Série : Stanley Greene, une vie à vif
Catégorie : Guerre

Public : 18
Isbn 9782413017387
Lecture audio
Émotions ressenties :0%0%0%0%0%0%
Fiabilité de la note
Informations sur ma data-note
50%
13Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix
devenir rédacteur
bande-dessinee
bande-dessinee
Se déconnecter ?

Vous êtes sûr de vouloir vous déconnecter?

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir des notifications de votre actualité en temps réel...



Si vous pensez que d'autres personnes peuvent avoir accès à votre interface,
nous vous conseillons de fermer cette session ;)

Vous gagnez un trophée!
Ocean
Hé oui, ce site utilise des cookies.
C'est surprenant : en savoir plus.

Je l'accepte