Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee Seizième printemps

Seizième printemps

Date de parution : 13 avril 2022

Éditeur : Delcourt
Illustrateur : Yunbo
Scénariste : Yunbo
Coloriste : Yunbo
Collection : Jeunesse
Série : Seizième printemps
Catégorie : Contes / Fééries
Public : 12
Isbn 9782413028277

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Description de Seizième printemps

Yeowoo est une jeune renarde de cinq ans. Ce jour-là, c'est son anniversaire, elle est toute excitée ! Elle demande à sa maman si elle peut porter son gâteau, mais elle est trop petite, elle risque de le faire tomber. Et elle pose plein d'autres questions : pourra-t-elle ajouter des bougies supplémentaires sur le gâteau, le manger en rentrant, etc. Mais sa mère n'est pas d'humeur, et lorsqu'elles arrivent à la maison, elle lui demande d'attendre dans la cuisine, car ils ont des choses à discuter avec son papa. La jeune renarde demande si c'est vraiment pour discuter, ou plutôt pour se disputer... Car ces derniers temps, elle sent les relations tendues entre ses parents. Alors, elle suit la demande de sa maman et se dirige vers la cuisine, tandis qu'elle les entend crier dans la pièce d'à côté. Elle prend l'initiative d'ouvrir le paquet qui contient le gâteau d'anniversaire, pour le sortir. Elle l'écrase un peu en haut, le fait glisser un peu vers le bas, et le pose dans une assiette sur la table. Elle se dirige vers les placards pour sortir les assiettes, et tant bien que mal, sur la pointe des pieds, elle finit par les atteindre... Mais glisse et renverse la vaisselle par terre, qui se brise dans un fracas. Elle tente de réparer sa bêtise avec l'aspirateur, mais cela ne fait qu'aggraver la situation. Son père arrive, furieux ! Yeowoo est toute penaude, elle ne pensait pas à mal. Et sa mère prononce des mots qu'elle n'oubliera jamais : je n'en peux plus, on s'arrête là. Encore enfant, elle se rappelle la décision de ses parents de divorcer. Et surtout leur abandon, et le souhait de l'emmener chez son grand-père et sa tante pour qu'ils prennent soin d'elle, tandis qu'ils reconstruisent leur vie de leur côté.

Critique de Seizième printemps

Cette petite merveille jeunesse nous plonge dans un univers aux illustrations aquarellées tendres, mais au récit profond, qui aborde avec modernité et habileté des sujets forts de société.L'autrice coréenne Yunbo a déjà publié un premier album de bande dessinée, Je ne suis pas d'ici. Dans ce nouveau titre, adressé aux enfants à partir de 10 ans (et sans limite d'âge ensuite !), nous découvrons un univers doux en apparence, mais qui s'avère être bien plus profond que ce qu'il peut laisser transparaître. A première vue, on se dit : quelle jolie couverture, pour une BD pour enfant toute mignonne. Nous sommes vite surpris dans notre lecture, touchés par l'histoire de cette petite renarde perdue. Et l'émotion prend le dessus. Nous allons suivre ici la petite Yeowoo, de ses cinq ans jusqu'à, comme l'indique le titre, ses seize ans. Un long chemin, au cours duquel elle va traverser des épreuves douloureuses. Elle sera abandonnée par ses parents, ne ressentira pas suffisamment l'amour et l'attention que lui portera sa famille d'accueil. Elle va se sentir exclue, différente et va développer de la colère et un rejet des adultes. Et puis, un jour, elle fera la connaissance de Paulette, une poule en tout point différente de Yeowoo. Et pourtant, ces différences pourraient bien les rapprocher et créer un lien fort et unique. La narration est très bien menée, chapitrée et rythmée par les fleurs du printemps, qui nous feront comprendre un changement, l'éclosion progressive d'une nouvelle Yeowoo. L'autrice parle de divorce, d'abandon, de difficulté à trouver sa place en société, quel que soit son âge. Mais aussi de rejet, de solitude et d'espoir. Graphiquement, chaque personnage aura une couleur qui lui est assignée, ce qui permet d'identifier facilement qui énonce les propos. La douceur de l'aquarelle, et le grand format à l'italienne, viennent sublimer le scénario de cette pépite.

Auteur de la critique

15Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee