Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee Qin opéra

Qin opéra

Date de parution : 12 novembre 2021

Éditeur : Patayo
Illustrateur : Li Zhiwu
Scénariste : Men Xiaoyan
Collection : Des cases, des langues, des mondes
Série : Qin opéra
Catégorie : Chronique sociale
Public : 18
Isbn 9782491277451

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Description de Qin opéra

Yinsheng vit dans le petit village de Qingfengjie, qui signifie « Rue du vent frais ». Il a un faible pour Bai Xue, une jeune femme chanteuse d'opéra de Qin. Pourtant, il est condamné à l'admirer, à l'espionner sans pouvoir obtenir son cœur. Il apprend d'ailleurs que Xia Feng va épouser prochainement Bai Xue. A cette occasion, la famille de l'époux va proposer à tout le village une grande fête, où l'opéra Qin sera mis à l'honneur. Mais Yinsheng n'en revient pas, ce n'est pas possible, pas Bai Xue ! Il hurle, il est fou de rage ! Toute cette hargne lui colle tellement au corps durant cette journée, qu'il en perd même une dent. Il décide de la planter dans son jardinet, et espère qu'elle fera fleurir un épineux qui sera néfaste à ce mariage. Bai Xue s'émerveille pourtant devant tout ce monde venu admirer l'opéra. Toute la soirée, Yinsheng priera pour avoir un signe de sa bien-aimée, le signe qu'elle pourrait l'aimer un jour... Mais ce signe n'arrive pas.

Critique de Qin opéra

Cet ouvrage au format atypique, un leporello d'environ 20 mètres de long, nous plonge dans une Chine rurale en plein bouleversement, où l'opéra de Qin occupe une place de choix.Cet ouvrage n'est pas un livre comme les autres. Nous sommes plus proches d'un objet d'art, d'un livre unique en son genre : il s'agit d'un leporello, un livre qui se déplie de plus de vingt mètres de long, pour ne former qu'une seule et même fresque. Le dessin est réalisé dans une horizontalité continue, si bien que nous passons d'une scène à une autre grâce à d'astucieuses transitions. La création de cette image a valu à l'artiste Li Zhiwu et à la cinéaste Men Xiaoyan quatre années de travail, sur un rouleau de 72 mètres de long. Le dessin est couplé à un texte lui aussi tout en linéarité, suivant scrupuleusement les actions de la fresque, et directement inspiré d'un roman de Jia Pingwa. Texte et image ne font qu'un. Le format permet de conserver la nature même de l'œuvre, et de la retranscrire au mieux pour les lecteurs. Ce livre-objet est riche, agrémenté de contenus additionnels qui nous permettent d'aller plus loin dans l'appropriation du sujet : un QR code en fin d'ouvrage permet notamment d'entendre un interlude musical inspiré de l'opéra de Qin. ce livre en noir et blanc, d'une grande qualité éditoriale, de par le format et les matières choisies pour sa conception, nous fait voyager dans une autre culture, au cœur d'une Chine rurale.

Auteur de la critique

9Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee