Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee Morogg

Morogg

Orcs et Gobelins T16

Date de parution : 20 avril 2022

Éditeur : Soleil
Collection :
Série : Orcs et Gobelins
Catégorie : Fantasy
Public : 18
Isbn 9782302097049

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Description de Morogg

Dès qu’il ferme les yeux pour prendre un peu de repos, l’orc Morogg est hanté par le massacre de son village et de toute sa famille. Gardé en vie par ceux qui ont attaqué les siens, pour être vendu comme esclave, Morogg se retrouve dans une cage-roulotte avec d’autres prisonniers orcs. Faisant route vers l’Ourann où ils seront vendus aux plus offrants, les captifs n’ont cependant pas dit leur dernier mot. Ils comptent bien sauter sur la moindre occasion pour s’échapper et se venger ! Aussi lorsque le convoi emprunte le chemin escarpé d’une montagne, les prisonniers profitent d’un tournant pour mettre leur poid du même côté et ainsi faire basculer la charrette. Le plan fonctionne parfaitement, le véhicule fait une chute vertigineuse ! Des mètres plus bas, peu de morts chez les prisonniers. Ces derniers s’en sortent en effet miraculeusement, avec de légères blessures. Ce n’est pas le cas du conducteur de la charrette et de son équipier, morts sur le coup en se fracassant sur le sol ! Pour prendre rapidement de la distance avec leurs poursuivants, Morogg entraîne les autres orcs dans une marche forcée, les faisant pénétrer dans les marais. Les marchands d’esclaves n’ayant pas arrêté de dire que ces marais étaient maudits, ils renonceront peut-être à les poursuivre. Reste à voir s’ils sont vraiment dangereux ou s’il s’agit simplement d’une superstition…

Critique de Morogg

Tentant de fuir des marchands d’esclaves en compagnie d’autre orcs, Morogg pénètre dans un marais rempli de dangers. Une aventure moyenne dans l’univers des « méchants » des terres d’Arran.Seizième aventure de cette série-concept proposant des one-shots mettant en scène des orcs et/ou gobelins (comme son nom l'indique). Ce nouvel album met en scène de futurs esclaves tentant de fuir leurs bourreaux en traversant un marais réputé maudit. On suit donc une équipe classique, composée du costaud, du malin, de la grande gueule ou encore du simple d’esprit. De l'autre côté, leurs ennemis sont emmenés par un chef tyrannique qui veut venger la mort de son frère. Le scénariste Sylvain Cordurié nous propose donc un scénario très classique du récit d’aventures, dans lequel une menace invisible élimine au compte-goutte les protagonistes des deux camps. À mi-chemin entre un Indiana Jones et un film d’horreur, l’histoire se révèle plutôt moyenne dans sa conception. Cela est aussi dû au fait qu’on ne s’attache absolument pas aux protagonistes de l’intrigue… Sans être mauvais, ce tome 16 ne marquera pas les annales de la série, ni de l’univers des Terres d’Arran. Au dessin, on retrouve un pilier de la saga : Stéphane Créty est déjà à l'œuvre sur les albums 3, 7 et 9 de la série. Des décors dépaysant, des orcs charismatiques, des scènes d’actions rythmées… La mise en images de très bonne facture bénéficie d’un découpage qui rajoute du dynamisme et de l’intensité à un scénario convenu. Le tout est mis en couleurs avec force par Élodie Jacquemoire, qui retranscrit parfaitement les ambiances (poisseuses, brumeuses, sombres, oppressantes…) traversées par les antihéros de cette aventure.

Auteur de la critique

10Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee