Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee Ceux qui restent

Ceux qui restent

On Mars T3

Date de parution : 3 mars 2021

Éditeur : Daniel Maghen
Coloriste : Grun
Collection :
Série : On Mars
Catégorie : Guerre
Public : 18
Isbn 9782356740953

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Auteur de la critique

Description de Ceux qui restent

Une grande révolution est en marche sur la planète Rouge qui est en voie de terraformation par des milliers de détenus condamnés aux travaux forcés. Tout, jusqu’aux renforts qui sont en train d’arriver, a été ingénieusement planifié par Xavier Rojas le guru de la nouvelle Église éclectique. En effet, un tout nouveau cargo contenant un nombre impressionnant de nouveaux prisonniers est en route. La plupart des occupants de ce cargo sont des fidèles qui se sont laissé condamner afin de créer une congrégation religieuse autonome sur Mars. Ceux qui ne sont pas des fanatiques de Rojas sont exterminés quelques heures avant d’arriver. Ce plan révolutionnaire est ambitieux et téméraire. En témoignent les drones militaires d’un nouveau type transportés sur le cargo. Cependant, il existe dans les galeries de la planète rouge, une association clandestine qui lutte pour son émancipation : les Solitaires. Elle n’a jamais cru à ces idioties religieuses et ne voit dorénavant qu’une solution pour éviter la stagnation : s’associer avec les forces de sécurités officielles, sous le commandement Sophie Berken. Les parties en présence entrent dans l’arène…

Critique de Ceux qui restent

Les différents camps rivaux qui colonisent Mars se livrent une guerre finale très spectaculaire et meurtrière. Épilogue d’une belle série de SF qui développe la thématique de la liberté. À la manière de Kim Stanley Robinson (Mars la rouge, Mars la verte, Mars la bleue), Sylvain Runberg et Grun apportent une conclusion à leur trilogie martienne. L’intention dans le fond est la transformation de la planète rouge comme l’écrivain américain nous y a habitués à travers ses romans. Il y emploie un temps et des technologies destinés à manœuvrer de gigantesques engins de chantier, planter des arbres, créer un réseau d’irrigation mais la thématique centrale est orientée vers la question de la liberté. En effet, ce sont les prisonniers condamnés aux travaux forcés qui exécutent toutes les basses œuvres au point de succomber à la mort. Ils se rebellent bien évidemment, mais il est également question de la liberté de penser (Florent Pagny sort de cette planète !) et d’illusionnisme religieux. Dans les deux premiers volumes, l’héroïne Jasmine faisait progressivement coalition avec le précepteur d’une nouvelle religion.  Ce n’était bien évidemment pas un choix de raison et cela se sentait. Et ce dernier ouvrage mettant en scène une gigantesque guerre entre plusieurs clans de terriens rivaux à la surface de Mars vient le confirmer. Au regard de ce climat martial et martien, attendez-vous à ce que cet épisode manque de finesse. Cette fission narrative permet à Grun de s’éclater dans les scènes spectaculaires, toujours imprégnées d’ocre-poussière. Ça canarde, ça explose et ça trahi à tout-va sous le crayon réaliste de l’auteur. La fin, même si très inattendue et surprenante, enseigne une sacrée leçon.
11Note générale
13Scénario / ambiance
13Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee