John Doe
Nouveau joueurSe connecter

Mon père, ce poivrot

Actualité des bandes dessinées

Alcoolique, Lucien voudrait s’en sortir et changer, malgré les embûches de la vie. Son objectif, c’est son fils. Un hommage incroyable, tout autant qu'une sonnette d'alarme sur les désastres de l'alcool. Poignant !

Bretagne 1948, Maurice Louis est orphelin. Il grandit chez la famille Lefort, qui l’accueille et l’élève comme s'il était l'un de leurs propres enfants... qui refusent, eux, que les parents l’adoptent. Il apprend que, suite à une erreur administrative, il s’appelle Lucien Basset, dit « Lulu ». Plus tard, il quitte cette famille et part à la ville pour travailler. Aujourd’hui, Lucien est seul avec ses bouteilles. Sa seule femme est « la mère Lapicole », car son amour Louisette l’a quitté et a refait sa vie. Son fils Rémy ne lui parle plus depuis 3 ans. L’alcool a brisé sa famille. Lucien sait qu’il a été un mauvais mari, mais aussi un mauvais père à cause des ravages de l’alcool. Lucien ne parvient pas à exorciser ses démons d’enfance et sa quête d’identité. Un soir, malgré une énième soirée bien arrosée, Lucien voit un reportage aux informations. Il reconnait la voix et son fils sur l’écran… Il en est bouleversé. Désormais, il n’a qu’un souhait : le retrouver pour le sauver et l’empêcher de se mettre en danger en défendant cette ZAD. Mais voilà : pour mettre à bien ce projet et le retrouver, il faut arriver à ne plus boire et garder l’esprit lucide… Lucien part en quête de Louisette pour lui parler de ce projet et réclamer son aide. Les deux comparses se lancent alors dans cette aventure pour retrouver leur enfant. Destination Nantes, car les zadistes ont pris possession des lieux et font face aux forces de l’ordre. Lucien retrouve sur le « front » son fils, le leader du mouvement. Rémy s’étonne de voir son père. Il en profite pour régler ses comptes et lui reprocher leur passé familial. S’ensuivent des échanges musclés avec les CRS, jusqu’à un tir final…

Informations sur l'album


Date de parution : 9 janvier 2019

Editeur : Bamboo
Collection : Grand angle
Série : Mon père, ce poivrot
Catégorie : Chronique sociale
illustrator:
colorist:

Public : 18
Isbn 9782818966075
Lecture audio
Émotions ressenties :0%0%0%0%0%0%
Fiabilité de la note
Informations sur ma data-note
50%
13Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur
bande-dessinee
bande-dessinee
Se déconnecter ?

Vous êtes sûr de vouloir vous déconnecter?

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir des notifications de votre actualité en temps réel...



Si vous pensez que d'autres personnes peuvent avoir accès à votre interface,
nous vous conseillons de fermer cette session ;)

Vous gagnez un trophée!
Ocean
Hé oui, ce site utilise des cookies.
C'est surprenant : en savoir plus.

Je l'accepte