Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee Loser Jack T1

Loser Jack T1

Date de parution : 3 février 2021

Éditeur : Bamboo
Collection : -
Série : Loser Jack
Catégorie : Western
Public : 18
Isbn 9782818978269

Description de Loser Jack T1

Le soir tombe sur la petite ville de Pistol rock au far West. Le petit paysan Loser Jack, pétrifié de trac, marche vers le saloon, un bouquet de fleurs à la main. Ses genoux tremblent, ses aisselles coulent avant de franchir les portes battantes de l’établissement. Tant bien que mal, il se faufile entre les autres cow-boys, jusqu’à la scène où se produit Rita. Sans hésiter, il lui tend le bouquet de fleurs et lui demande de l’épouser. Feignant d’être sensible à cette déclaration, la danseuse lui dit que même dans ses rêves les plus fous, elle n’aurait imaginé qu’un bouseux sans le sou lui propose de se marier. Sans tarder, une armoire à glace tombe sur le dos de l’amoureux éconduit et le propulse d’un coup de poing au milieu de la rue. De retour à la maison, Jack ne peut compter sur le réconfort de sa mère qui lui rappelle qu’il est un loser comme son père. Elle lui remémore la fin tragique de ce dernier qui s’est tué maladroitement en nettoyant sa pioche...

Critique de Loser Jack T1

Loser Jack veut échapper à son destin de bouseux en devenant chasseur de prime. Malheureusement, il ne dispose pas des atouts nécessaires pour être pris au sérieux. Mise en selle un peu laborieuse pour une nouvelle série humoristique.Le far-west compte un nouveau anti-héros qui n’a rien à envier à Rantanplan ou même aux Dalton. Ce cow-boy chétif n’a aucun charisme et s’avère être la risée de tous dans son village, même de sa propre mère qui ne le valorise jamais. Ce bouseux (comme le nomme sa mère) veut prendre son destin en mains et gagner beaucoup d’argent pour séduire Rita. Donc il va devenir chasseur de primes. Pour fidèle destrier, il sera accompagné d’un poney obèse au nom de Big Belly (« gros ventre », en français). Autant dire que les gangsters ne seront inquiétés qu’à de rares occasions. Cet album est composé de courtes histoires d’une à quatre pages maximums. Destiné à un public jeunesse, l’humour est très consensuel, avec des ressorts comiques pas toujours inspirés. Ces gags sont de qualité très inégale et malheureusement pas toujours originaux. Graphiquement, on retrouve les codes du western avec des indiens, des saloons très animés, des affiches avec des portraits de gangsters patibulaires et même un croque-mort. Loser Jack est vêtu comme Lucky Luke mais avec un pistolet bien trop volumineux pour son petit gabarit. Le dessin type « gros-nez » sied en revanche parfaitement à la tonalité générale de cet album.

10Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee