Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee Carmina Burrata

Carmina Burrata

Léo Loden T28

Date de parution : 25 août 2021

Éditeur : Soleil
Collection :
Série : Léo Loden
Catégorie : Policier
Public : 18
Isbn 9782302091245

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Description de Carmina Burrata

Tonton Loco s’est mis sur son 31 pour accompagner son amie Nadia, dont il convoite le cœur, à l’opéra municipal de Marseille. Nadia est particulièrement fière que sa fille Diane soit la doublure de la cantatrice vedette, dans le rôle-titre de Carmen. Ils assistent ce soir-là à la répétition pré-générale, à laquelle ne sont conviés que les proches des artistes. Loco découvre alors toutes les contraintes de l’opéra : on est mal assis et ça dure en général super longtemps (presque 3h, concernant Carmen). La représentation commence et le public découvre le parti-pris original du metteur en scène : Carmen est traduit dans un décorum de space-opéra… Soudain, une nacelle haut-perchée au-dessus de la scène, dans laquelle se trouve Diane et un figurant, s’écroule ! Le figurant parvient à éviter une chute mortelle à Diane, mais la nacelle écrase la cantatrice Julia Garnacho. La vedette s’en sort avec une fracture du bassin, et Diane hérite aussitôt de son rôle, pour toute la tournée. La directrice de l’opéra demande alors au détective Léo Loden d’enquêter, pour le compte de la compagnie d’assurance qui doit couvrir les frais exorbitants engendrés par ce curieux accident. Qui avait intérêt à nuire à la cantatrice ? Diane, à qui profite le poste, ne serait-elle pas un suspect idéal ?

Critique de Carmina Burrata

Léo et Loco enquêtent sur les sabotages qui nuisent à l’opéra Carmen, au sein duquel la fille d’une amie a hérité du rôle-titre. Une enquête rythmée dans le milieu de l’opéra, décevante par sa résolution.Le détective et jeune papa Léo Loden enquête cette fois dans le milieu de l’opéra municipal de Marseille, suite à un « accident » suspect qui a coûté une fracture à une cantatrice vedette. Ce microcosme artistique et prétentieux ne faillit pas à sa réputation de sac de vipères et de guerre des égos. Les suspects ne manquent pas pour incarner le rôle de coupable idéal… et Léo se lance donc dans une sorte de whodunit, un mécanisme classique du polar, dans l’ambiance d’une mise en scène plus que fantaisiste du Carmen de Bizet : à la sauce science-fictionnesque ! Toujours accompagné de son fidèle Loco, pseudo loup-de-mer mais authentique lourdaud, le héros détective interroge les suspects, relève des indices, se casse les dents sur de fausses-pistes, se livre à des courses-poursuites dans les rues de la cité phocéenne – de quoi proposer quelques notions culturelles aux lecteurs qui n’en sont pas originaires. Le dessinateur Serge Carrère décline sans faillir la griffe visuelle dynamique qui fait le sel de la série. Le scénariste Loïc Nicoloff n’oublie pas de convoquer la galerie de seconds couteaux – qu’ils soient hackers, spécialistes en explosif ou… épouse commissaire de police. Au terme d’une aventure emmenée avec rythme, ponctuée de parenthèses didactiques et de quelques cuillerées d’humour, l’explication finale s’avère cependant largement capilotractée. Qu’importe l’objectif, dirons-nous, l’important étant le chemin.

Auteur de la critique

11Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee