Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee Sète à huîtres

Sète à huîtres

Léo Loden T27

Date de parution : 26 août 2020

Éditeur : Soleil
Collection : -
Série : Léo Loden
Catégorie : Policier
Public : 18
Isbn 9782302081789

Description de Sète à huîtres

Françoise Viguier est une jeune ostréicultrice. Un matin, elle est allée de bonne heure sur son lieu de travail, l’étang de Thau. C’est au moment où elle s’empresse de remonter  ses poches d’huîtres qu’elle constate que le canot vide de son voisin, Étienne Derdevet qui lui aussi est ostréiculteur. Elle s’approche pour vérifier mais découvre le corps de ce dernier dans l’eau, noyé dans son exploitation. Non loin de là, Léo Loden, un détective privé passant des vacances en famille, retourne aux rivages après avoir vogué en mer sur le bateau de son oncle : “Loco”. Après leur longue promenade en mer, ils ont voulu se ravitailler en huîtres pour s’en régaler et font appel à un Antonin, ancien éleveur d'huîtres, qui leur emmène sur l’exploitation d’Etienne. Evidemment ils tombent sur une scène sinistre avec les gendarmes enquêtant sur place. Refusant de croire à un accident comme le disent la patrouille de la gendarmerie, Antonin, offusqué par cette affaire, décide d’engager Léo pour découvrir ce qui s’est passé. Alors, ce dernier demande à sa femme deux jours pour tirer cette affaire au clair.

Critique de Sète à huîtres

Le détective Léo Loden mène une enquête sur le décès mystérieux d’Etienne Derdevet, un éleveur d'huîtres. Une histoire très instructive. Ce tome 27 nous plonge dans l’aventure du détective de Marseille aux airs insouciants à l’Hérault, dans le cadre d’une investigation chez les ostréiculteurs Sétois, d’où le calembour du titre. Léo est expérimenté et déterminé, son Oncle très débrouillard, beaucoup d’actions, dans un contexte économique compliqué et réel, tout cela dans l’environnement ensoleillé de la méditerranée,... tout permet une histoire avec beaucoup d’intrigues et un dénouement positif. Loïc Nicoloff, le scénariste a d’ailleurs puisé son idée à partir d’un documentaire sur l’huître triploïde. Apparemment, c’est une huître transgénique qui permet une plus grande rentabilité selon Grégoire de Bentzmann et Adrien Teyssier, que l’on peut voir sur [url target=http://www.huitretriploide.com/]http://www.huitretriploide.com[/url]. Cette histoire intrigante en dit beaucoup sur l’ostréiculture ainsi que les soucis des éleveurs dans leur exploitation. Pour l’illustration, on retrouve un certain dynamisme avec les traits caricaturaux de Serge Carrère comme on en a eu l’habitude depuis les débuts de la série.
14Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee