Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee Le Tatoueur T1

Le Tatoueur T1

Date de parution : 31 mars 2021

Éditeur : Bamboo
Coloriste : Attila Futaki
Collection : Grand angle
Série : Le Tatoueur
Catégorie : Policier
Public : 18
Isbn 9782818985854

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Description de Le Tatoueur T1

Zoli est un tatoueur d’origine hongroise qui vit à Paris depuis un an. S’il a la conscience tranquille, il s’est fait quelques ennemis à Budapest et se tient donc à l’écart. Cela fait quatre ans qu’il n’a pas revu sa famille et ses amis. Un soir, alors qu’il prend un taxi pour rentrer chez lui, le chauffeur entame la conversation. Il se nomme Laszlo, il est également d’origine hongroise. Le taxi livre alors à son client que des choses graves sont en train de se dérouler. Zoli demande davantage d’éclaircissements sur ces « choses » graves, mais le chauffeur reste évasif. Quelques jours plus tard, en sortant tard de chez un client, Zoli contacte Laszlo pour qu’il le ramène à proximité de chez lui. A peine en voiture, le chauffeur fait à nouveau référence à la conversation qu’ils avaient eu ensemble, quelques jours auparavant. Il explique que les chauffeurs de taxi sont au courant de tout ce qui se trame dans une ville : ils savent qui habite où, qui couche avec qui, qui fait quoi, quel homme politique va dans les boîtes échangistes. Ils sont capables de reconstituer le puzzle et de tenir tout le monde à leur merci.

Critique de Le Tatoueur T1

Un tatoueur fait la connaissance d’un chauffeur de taxi qui lui livre un secret sur l’imminence d’actions qui vont être menées contre des personnes influentes. Un polar noir à l’ambiance révolutionnaire.Matz revient avec un nouveau polar noir tout à fait dans l’air du temps. Zoli, qui a fuit la Hongrie pour des raisons obscures, va faire la connaissance d’un chauffeur de taxi aux propos étranges. Ce denier lui livre les intentions d’une organisation secrète de taxis qui souhaite renverser l’ordre établi. Témoins des mensonges, des trahisons des puissants, ces taxis veulent porter la colère du peuple et régler le compte à ceux qui se sentent au-dessus des lois. Zoli va bien malgré lui être associé à cette entreprise révolutionnaire qui le dépasse. L’atmosphère de ce one-shot est à la paranoïa : le groupuscule de taxis flirte avec le complotisme et le tatoueur vit en permanence dans la méfiance : on apprend à la dernière page la raison pour laquelle Zoli a dû quitter la Hongrie. La mise en place de l’intrigue débute lentement, Matz entretenant durablement le mystère sur le secret dont est dépositaire le chauffeur de taxi. Progressivement, le récit prend une tournure psychologique avec un groupe d’activistes qui se pose en victime d’un système qu’il souhaite faire tomber. Cette approche scénaristique est assez inédite dans le polar et le dénouement est également bien pensé. En guise de préface, Matz explique que cette histoire a germé dans son esprit après avoir eu une expérience avec un taxi inquiétant. L’essentiel de ce récit se déroule la nuit : le dessin semi-réaliste d’Attila Futaki avec ses jeux d’ombre subtils, des décors urbains quasiment déserts, des couleurs froides, collent parfaitement au récit. Que les amateurs de tatouages ne se fassent pas d’illusions, il y en a au final que très peu de représentés.

Auteur de la critique

12Note générale
12Scénario / ambiance
12Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee