Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee Passe un froc

Passe un froc

Le Loup en slip T5

Date de parution : 6 novembre 2020

Éditeur : Dargaud
Collection : -
Série : Le Loup en slip
Catégorie : Contes / Fééries
Public : 18
Isbn 9782505083375

Description de Passe un froc

Après avoir pris quelques jours de congés dans une autre forêt que la sienne, le loup en slip prend la route du retour vers chez lui. Quelle n’est pas surprise de s’apercevoir, en arrivant, que tous les habitants de sa forêt portent… le même slip que lui ! Ou du mois le slip Dulou®, tel qu’il en est fait la publicité sur des affiches placardées un peu partout. Le loup hallucine ! Qui lui a piqué l’idée de lancer une mode vestimentaire directement inspiré de son style à lui ? La poche à noisette dont sont pourvus les slips Dulou lui donne un indice… C’est encore l’écureuil qui fait du zèle avec sa fibre commerciale. Le loup s’en va le voir à son stand et découvre que les slips vendus n’ont rien à voir avec la qualité du sien : ils ne sont même pas en laine, même pas tricotés, même pas chauds ! N’empêche que cette histoire l’embête quelque peu. Puisque tout le monde porte le même slip que lui, il décide de ne plus en porter. Il brûle même tout son stock de slips tricotés par la chouette. Et comme il risque de prendre froid, il se cherche un nouveau truc pour ne plus avoir froid aux fesses. Il repère alors le froc de l’épouvantail du père Corblac…

Critique de Passe un froc

Victimes d'une campagne de pub, les animaux de la forêt portent tous le même slip que le loup ! Le loup est deg' de chez deg'. Doit-il abandonner son propre slip pour se distinguer ? Une réflexion sur la mode et la pub, à l'usage des plus jeunes.Le Loup en slip est la marionnette vedette – et le nom du petit théâtre – de Sophie, l’héroïne des Vieux fourneaux. Dans ce cinquième opus, notre gentil héros pas vraiment carnivore se fait piquer la mode qu’il pensait être le seul à pratiquer et qui faisait sa renommée : le port du slip blanc rayé de rouge, tricoté mains et en laine, seyant en toutes saisons et en toutes circonstances. C’est encore un coup de l’écureuil, qui lui avait déjà cassé les noisettes dans les épisodes précédents et qui vient de découvrir le méga pouvoir de la publicité massive. La viralité et l’omniprésence de la publicité permet en effet d’installer largement et durablement des idées reçues (ex : le père Noël de Coca Cola®), souvent au mépris des consommateurs, parfois au détriment des origines mêmes du produit (ex : le slip du loup en slip). Le scénariste Wilfried Lupano incite par là-même le jeune lectorat, à qui s’adresse cette série, à porter un regard distant envers les messages commerciaux dont ils sont abreuvés à longueur de journée – à la télé, à la radio, sur le web, dans la presse, dans la rue… Quel est le sens de suivre une mode que tout le monde suit ? Et au fond, qu’est-ce qui fait l’identité, à soi ? Par dérivation, au-delà de la méfiance envers les modes et la pub, peut-être cette aventure les amènera-t-elle à mettre de la distance avec l’information en général, à ne pas sur-réagir sur le coup, voire à ne pas croire la première fake-news venue… Mais cela est un autre débat. Le ton demeure fun, guilleret, plein d’humour, dessiné avec truculence par Mayana Itoiz et parfaitement adapté aux lecteurs en culottes aussi courtes que des slips. Et comme à chaque fois, une double planche des vieux fourneaux (moyennement inspirée) conclut l’épisode dans les pages de gardes finales.

14Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee