Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee Ces ténèbres qui nous lient

Ces ténèbres qui nous lient

Le Convoyeur T3

Date de parution : 20 mai 2022

Éditeur : Le Lombard
Coloriste : Dimitri Armand
Collection :
Série : Le Convoyeur
Catégorie : Anticipation
Public : 18
Isbn 9782808203623

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Description de Ces ténèbres qui nous lient

Accompagnée du Renifleur, Minerva échappe au Convoyeur dont elle a commencé à percer le secret. Une des premières étapes de cette découverte est d'avoir permis le retour à sa forme humaine d'une vieille femme qui leur était apparue sous les traits d'un convoyeur. Minerva plonge dans ses souvenirs et raconte les longues années de travail dans son laboratoire de recherche. Au début des ravages causés par la Rouille, elle vivait avec Kivan. Tous deux avaient confié leur enfant Iram au Convoyeur, qui promettait de le mettre à l'abri des commandos de la Nouvelle Aube, à la recherche des enfants encore sains et de couples fertiles. Son compagnon avait bien entendu avalé l'œuf, le prix à payer pour la mission acceptée par l'étrange homme aux yeux rouges. Puis ils s'étaient plongés dans leur travail en tentant de se persuader d'avoir pris la bonne décision, espérant un jour retrouver leur garçon sain et sauf. Mais Kivan commença à changer. Tout d'abord son caractère, il devenait irritable, puis son attitude de plus en plus indifférente. Pourtant un jour, on frappa à la porte de leur maison, avec la bonne nouvelle qu'ils attendaient depuis longtemps. Mais tout cela appartient au passé, et alors qu'ils sont en train de rendre hommage au corps de la vieille dame sur un bûcher funéraire, les deux compagnons de route sont attaqués...

Critique de Ces ténèbres qui nous lient

Minerva tente de retrouver la trace de son mari qui a avalé un œuf du Convoyeur. Troisième épisode d'une série post apocalyptique spectaculaire aux accents d'heroïc-fantasy.La découverte du monde post apocalyptique dans lequel le Convoyeur mène ses étranges missions se poursuit. Minerva est le personnage central de ce nouvel épisode, dans lequel on apprend beaucoup de choses sur les étranges œufs que le mutant aux yeux rouges fait avaler à tous ceux qui lui confient une mission. C'est clairement dans ce troisième tome que la série prend de l'ampleur. Les errances et les combats entre les différents personnages prennent un sens, maintenant que l'on a compris comment le Convoyeur lui-même semble étendre son pouvoir sur ce monde dévasté. Il est encore difficile de distinguer les bons des méchants. Rien ne permet de dire que le scénariste Tristan Roulot souhaite réellement les séparer, même si Minerva sort du lot, désormais. Dimitri Armand continue de mettre en scène les affrontements et les personnages avec une belle énergie et un style puissant et spectaculaire. Les flashbacks dans les souvenirs de Minerva sont particulièrement réussis. L'héroïne a un vrai look badass à base de traits de maquillage et de dreadlocks, qui fonctionne. Reste que l'essentiel du propos est d'enchainer les affrontements et les chocs visuels, un peu dans le style d'un personnage d'heroïc-fantasy qui n'en finirait pas de croiser la route de monstres sanguinaires dont il couperait méthodiquement des morceaux pour se tirer d'affaire. Beaucoup d'action bien réalisée, des révélations surprenantes, et un gros suspense en fin d'album : si l'idée vous plait, il est encore temps de rejoindre le convoi.

Auteur de la critique

13Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee