Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee L'île du destin

L'île du destin

La Quête d'Ewilan T7

Date de parution : 13 novembre 2019

Éditeur : Glénat
Collection : 24x32
Série : La Quête d'Ewilan
Catégorie : Fantasy
Public : 18
Isbn 9782344028896

Description de L'île du destin

Camille est tourmentée depuis qu’elle a vu son ami Salim se transformer en loup, elle passe son temps à s’interroger comment lui rendre forme humaine. Avec ses camarades, ils continuent leur route traversant les plaines nordiques pour aller vers Al-Jeit. Lorsqu’ils passent par-dessus les rebords du lac Chen, ils trouvent une auberge dans laquelle ils passeront la nuit. Ils obtiennent chacun une chambre excepté Salim car les animaux y sont interdits. Ne voulant pas le laisser seul, Camille le suit alors dans l'écurie de l’auberge. La nuit vient à peine de commencer quand un mercenaire émerge dans l'auberge pour les attaquer. Comprenant que son seul espoir est que Salim redevient humain, elle réussit à lui redonner forme humaine en se focalisant ses pensées sur Salim. Après avoir libéré de justesse Ewilan, Salim élimine l’assaillant inconnu. Camille et ses compagnons ont intérêt à rester sur le qui-vive. Maintenant que Salim est de nouveau humain, le périple jusqu’à la capitale devient moins difficile. Une fois arrivés, l’empereur leur offre un bateau. C’est alors qu’Ewilan et ses amis prennent les voiles pour retrouver ses parents, en direction de l’archipel Alines.

Critique de L'île du destin

Avec Salim et ses amis, Camille vogue sur les mers pour atteindre l’archipel Alines, qui se trouve être un refuge de flibustier. Le tome 7 de la Quête d’Ewilan met fin à la grande aventure de Camille, cette jeune fille exceptionnelle du fabuleux univers de Gwendalavir. Adaptation de l’œuvre de Pierre Bottero par Lylian. Cette dernière clôture l’histoire par la délivrance de tous les protagonistes à commencer par Camille, ensuite ses amis et pour finir avec ses parents. Sans beaucoup parler, l’aboutissement de la quête est un tantinet ordinaire. A moins que ce ne soit le commencement de la nouvelle série de l’univers d’Ewilan. Pour ce 7ème et dernier  tome, Baldetti, en collaboration avec Formicola, ont choisi un trait assez réaliste et proche du style manga, s’adaptant exactement à ce monde d'héroïc-fantasy. Une illustration qui aide les lecteurs à s’immerger complètement dans l’histoire et qui fluidifie la lecture. Cette conclusion ouvre la perspective sur une autre histoire, cultivant davantage le monde incroyable de Pierre Bottero. D’ailleurs, pour affriander les lecteurs, On retrouve dans cet ouvrage un extrait qui a été scénarisé par Lylian et toujours illustré par Baldetti.
9Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee