John Doe
Nouveau joueurSe connecter

Un, deux, trois... Soleil !

L' Emouvantail T3

Actualité des bandes dessinées

Connectez-vous pour ajouter ou modifier une oeuvre.

Les feuilles mortes tombent, un froid de canard déboule et c’est l’hiver. L’émouvantail découvre la neige, les loups et la glace. Un nouveau morceau de poésie à destination des tout petits.Comme Bambi et Pan-Pan dans le chef d’œuvre de Disney, il est bien jeune, cet Emouvantail, pour s’étonner de la nature de la neige et des glissades sur la glace, qu’il rencontre pour la première fois dans ce troisième opus ! Après avoir découvert sa vocation (dans le tome 1), puis l’amour (dans le tome 2), l’émouvantail découvre cette fois l’hiver. Le blanc manteau et son lyrisme intrinsèque sont le prétexte pour Renaud Dillies de s’adonner à un nouveau morceau de contemplation, qui cherche à faire vibrer la corde attendrie du jeune public. Car d’où vient la neige ? Elle provient bien sûr des anges qui frissonnent en secouant leurs ailes (rooôôh c’est trognon) et cela annonce qu’il va faire très très très très (…) froid ! CQFD. Or qui dit neige en milieu naturel, dit aussi hibernation de l’ours et chasse en meute des loups. Même pas grave : notre émouvantail, ses guenilles et sa chair de paille craignent bien moins les canines des prédateurs que les molaires des bovins. Et voilà : hormis quelques clins d’œil truculents de ce registre, cet opus ne raconte pas grand’chose d’autre qu’un brin de poésie, tout comme les précédents. Dillies rend le tout touchant de sa griffe sensible et stylisé, et ne s’encombre plus guère des décors, une fois le manteau blanc prépondérant.

« Une tête de chiffon nouée à un corps de paille, vêtu de haillons, enroulé d’une corde à la taille, caché derrière un petit bouton en écaille, un secret, tel un rubis, lové en son poitrail… motus et bouche cousue, voici l’émouvantail ! » En ce jour d’automne, tandis qu’il se balade dans la nature, l’émouvantail s’émeut des feuilles qui tombent, par centaines, par milliers. Il s’allonge sous un hêtre massif et s’abandonne à la poésie du moment, jusqu’à la nuit. Au petit matin, l’arbre n’a plus une feuille sur ses branches. Un petit oiseau réveille l’émouvantail, qui en déduit qu’il va bientôt faire froid. Mais avant qu’il ait pu se remettre en route, de gros nuages noirs recouvrent l’horizon. Une pluie torrentielle s’abat sur l’émouvantail, qui court dans tous les sens pour trouver un abri. C’est encore le petit oiseau qui lui indique le chemin vers un haut terrier. Hélas, la place est déjà prise : un ours énorme s’est installé là pour hiberner et il ne compte pas partager son abri. L’émouvantail repart donc sous les hallebardes et finit par s’endormir sous un arbre mort couché. Quand il se réveille, il s’étonne d’un cristal blanc qui lui tombe au creux de la main. Qu’est-ce que c’est ? De la neige, lui répond le petit oiseau…

Informations sur l'album


Date de parution : 13 mai 2020

Editeur : Editions de la Gouttière
Illustrateur : Renaud Dillies
Coloriste : Renaud Dillies
Collection : -
Série : L' Emouvantail
Catégorie : Contes / Fééries

Public : 18
Isbn 9722357960190
Lecture audio
Émotions ressenties :0%0%0%0%0%0%
Fiabilité de la note
Informations sur ma data-note
50%
9Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix
devenir rédacteur
bande-dessinee
bande-dessinee
Se déconnecter ?

Vous êtes sûr de vouloir vous déconnecter?

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir des notifications de votre actualité en temps réel...



Si vous pensez que d'autres personnes peuvent avoir accès à votre interface,
nous vous conseillons de fermer cette session ;)

Vous gagnez un trophée!
Ocean
Hé oui, ce site utilise des cookies.
C'est surprenant : en savoir plus.

Je l'accepte