Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee Lune Rouge 3/3

Lune Rouge 3/3

Jour J T41

Date de parution : 2 septembre 2020

Éditeur : Delcourt
Collection : Neopolis
Série : Jour J
Catégorie : Mondes décalés
Public : 18
Isbn 9782413022237

Description de Lune Rouge 3/3

Pour la première fois durant ses 60 ans de règne, une rébellion contre le régime soviétique éclate finalement sur le site d’exploitation russe installé sur la lune. Soutenus par d’autres ouvriers travaillant aussi sur des chaînes de production soviets depuis la terre, Félix assiste à la révolte des mineurs qui tentent de prendre le contrôle de la base lunaire en charge de l'extraction de « l'hélium 3 ».  L’hélium 3, qui est d'ailleurs la source d’énergie principale alimentant toute l’union. Tenant à tout prix à dissuader la résistance, le régiment russe performe une démonstration de force et explose une partie de ses propres usines en Europe. Sur la lune, pendant ce temps, Vania, chef de la mafia russe et commandant de la base minière, découvre le la vraie identité de Babette ainsi que ce qu’elle prévoyait de faire avec les prisonniers. Vania sait que eux seuls peuvent accéder aux ascenseurs menant aux vaisseaux, c’est pourquoi il convoque alors Babette et va tenter de l’utiliser pour calmer la résistance un moment ou du moins jusqu’à l’arrivée d’éventuelles armées en renforts. Ayant effectivement prédit l’intention de Vania, Felix et Arkady tentent d’infiltrer le poste de gardes des ascenseurs pour en prendre le contrôle.

Critique de Lune Rouge 3/3

Sur la lune, Felix est témoin de la révolution qui pourrait anéantir à jamais l’union soviétique. En opposition aux 2 premiers tomes qui mettaient l’accent sur la montée des Soviétique au pouvoir et de leur ascension sur la lune, l’intégralité de l’histoire dans ce dernier tome se passe majoritairement à bord de la base lunaire russe. Tout au long de la série, l’auteur a su formidablement exploité et les sujets du fameux minerai Hélium 3 et de la mafia russe, mais Le récit semble cette fois–ci légèrement étouffer les enjeux politiques et stratégiques de l’histoire soviétique pour se concentrer sur un plan plus individuel des protagonistes. En effet, l'intrigue du récit a  été ici centré par les auteurs sur la rivalité qui existait déjà entre Félix et Miki, pouvant remettre en question à la fois le positionnement  du clan mafieux dans la révolution mais aussi que l’issue de la guerre. Comme on en a eu l’habitude, on retrouve un décor très futuriste comme dans les précédents tomes avec les couleurs toujours aussi accentués et les dessins sophistiqués de machines. Même si on remarque que Jean-Michel Ponzio ne semble pas avoir travaillé particulièrement sur l’expression faciale des personnages, le graphisme reste néanmoins époustouflant. Ce dernier tome de jour J nous aura donc enfin su délivrer de savoureuses intrigues qu’on doit notamment aux tensions qui existent entre les belligérants et à ces scènes époustouflantes.
8Note générale
10Scénario / ambiance
8Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee