Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee Corps public

Corps public

Date de parution : 4 février 2021

Éditeur : Editions du Faubourg
Illustrateur : Camille Ulrich
Collection : -
Série : Corps public
Catégorie : Chronique sociale
Public : 18
Isbn 9782491241537

Description de Corps public

Morgan comprend très jeune que son corps n'est pas uniquement soumis à son jugement personnel. Au quotidien, chacun se trouve légitime pour le critiquer ou en parler ouvertement, lui indiquer ce qui serait le mieux pour elle. Cela commence très jeune, vers l'âge de douze ans, lors de l'apparition de ses premières règles, très douloureuses. Chaque mois est ainsi pour elle un calvaire. Elle décide alors de consulter un gynécologue avec sa mère. Celui-ci lui indique qu'elle souffre de dysménhorée, et que la solution la plus efficace est de prendre la pilule contraceptive. En grandissant, elle rencontrera des amants qui trouveront toujours des choses à redire sur son corps : pourquoi ne tombe-t-elle pas enceinte jeune ? (c'est pourtant mieux pour son corps !) Pourquoi ne porte-t-elle pas de soutien-gorge ? Pourquoi ne veut-elle pas prendre la pilule comme tout le monde ? Et souvent, leurs propres désirs importent davantage que la volonté de Morgan. Ses parents, son professeur de théâtre, et bien d'autres viendront également apporter leur grain de sel sur ce qu'ils pensent du corps de la jeune femme, mais aussi sur les décisions qu'elle devrait prendre. Lorsque des années plus tard elle rencontre le grand amour, et qu'ils parlent d'avoir un enfant, Morgan va de nouveau devoir faire un choix. Malheureusement, peu importe sa décision, la société aura toujours son mot à dire...

Critique de Corps public

Depuis la puberté, Morgan voit son corps être critiqué, réapproprié par les gens qui l'entourent. Et lorsqu'elle veut tomber enceinte, cela s'accentue. Un roman graphique engagé et féministe, qui fait réfléchir sur ce que nous voulons vraiment.Habituée aux remarques incessantes des gens qui l'entourent, sur son corps ou ses décisions, Morgan refuse qu'elles aient une influence sur sa vie. Elle veut rester libre. Mais les attentes sociétales sont si fortes, et pèsent tellement sur la vie d'une femme, qu'elle ne peut pas toujours s'en détourner même si elle le souhaite. Camille Ulrich et Mathilde Ramadier se sont associées pour livrer un roman graphique féministe, qui nous questionne sur la pression sociale que subissent au quotidien les femmes, et ce, tout au long de leur vie. Mathilde Ramadier a étudié à la fois les arts, la philosophie et la psychanalyse, ce qui se ressent dans cet album, qui va chercher au plus profond du personnage de Morgan, pour comprendre toutes ces injonctions qui lui sont faites, les répercussions qu'elles peuvent avoir sur son mental et ses décisions, mais aussi de quelle manière elle arrive à s'en détacher. Basé sur d'authentiques témoignages de femmes, ce scénario va nous permettre de voir grandir Morgan. Nous la voyons évoluer de ses premières règles, à ses amants de passage, jusqu'à sa grossesse, puis à la naissance de son premier enfant. Cette longue période traitée nous donne un éclairage large des personnes qui enferment la femme et son corps dans des « normes » prédéfinies par la société. Des hommes, des femmes, de la famille, des inconnus, des proches : chacun aura sa vision des choses, et espérera que Morgan en tienne rigueur. On appréciera la force de caractère du personnage central, qui tente par tous les moyens de s'émanciper de ces carcans, de ne plus en être victime. Les autrices ont réussi à retranscrire ici la charge mentale qui pèse sur le corps des femmes, où l'apparence est finalement la seule chose qui compte : les rondeurs, les vergetures, les poils, tout cela reste encore tabou, « indélicat » et ne répond pas aux stéréotypes véhiculés dès le plus jeune âge. Ce roman graphique nous fait réfléchir sur l'ambivalence de nos désirs : souhaitons-nous vraiment les choses personnellement, ou sommes-nous toujours plus ou moins influencés par les codes sociétaux ?

11Note générale
11Scénario / ambiance
10Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee