Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee Le patient « A »

Le patient « A »

Champignac T2

Date de parution : 5 février 2021

Éditeur : Dupuis
Coloriste : David Etien
Collection :
Série : Champignac
Catégorie : Espionnage
Public : 18
Isbn 9791034749249

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Description de Le patient « A »

Mai 1941. Village de Bletchley, dans la banlieue de Londres. Pacôme Hégésippe Adélard Ladislas, comte de Champignac, vit une histoire d’amour avec la charmante Blair McKenzie. Recrutés tous deux pour aider Alan Turing à décrypter la machine Enigma, les deux jeunes gens surdoués et incompris de leur famille, se sont rapprochés jusqu’à l’idylle. Mais la romance est de courte durée car Pacôme reçoit un message codé de scientifiques forcés de participer au programme de recherches des nazis. Une fois le message décrypté, l’identité des malheureux est révélée : il s’agit de Schwartz, un chimiste, et de Bruynseelke, un biologiste. Deux amis proches de Champignac ! La décision est vite prise de partir sauver leurs amis à Berlin. Un voyage à haut risque où ils croiseront Göring en grand ordonnateur de fêtes décadentes, Wernher von Braun, qui tentera de séduire Blair, et même un certain patient A (Hitler), « drogué », comme tous les soldats de son peuple, à la pervitine. Cette pilule miracle, utilisée par l’armée allemande au cours de la deuxième guerre mondiale, visait à diminuer la fatigue et la peur de ses soldats…

Critique de Le patient « A »

Fou d'amour pour une savante écossaise en 1941, Pacôme de Champignac se retrouve confronté à une drogue qui booste les soldats de la wehrmacht. Et pas que les soldats ! Une histoire fort bien écrite, qui ravira les fans de Spirou et Fantasio.Le duo de scénaristes Beka (le couple Caroline Roque et Bertrand Escaisch) propose ici un récit qui n’est certes pas un chef d’œuvre, mais qui s’en rapproche. Génial, excellent, très bien écrit, fort bien documenté, Champignac T2 Le patient A nous touche parce qu’histoire d’amour et histoire d’amitié. Des valeurs que le jeune comte de Champignac prône depuis des années. Un des bémols semble être une dissonance historique (en 1941, la Grande Bretagne était dirigée par le Roi Georges VI et pas la Reine Elisabeth II). Le couple Beka a effectué des études scientifiques et prend le temps de faire comprendre au lecteur ce qu’était la pervitine, une drogue authentiquement absorbée par la Wehrmacht pour exacerber la concentration et l'agressivité de ses soldats. La petite histoire rejoint la Grande. Enlevés et plein d’humour, parfois graves, les dialogues percutent. Le couple Beka reprend les personnages historiques réels. La seule arme du comte, fou amoureux de l’éblouissante écossaise Blair McKenzie, un vaporisateur de gaz soporifique, joue pleinement son rôle. Le duo Beka a pris le parti de faire une reconstitution historique où Champignac épargne Hitler et le montre comme une larve immonde. De plus, les scénaristes parlent d’une suite et la fin étonne. Le dessinateur David Etien (Les quatre de Baker Street) réalise une mise en images dynamique et remarquable. Le graphisme vif et bien enlevé nous enchante. Les planches servies par de très belles couleurs nous éblouissent. Etien excelle pour dessiner des décors anglais qu’il connaît bien et Londres, quelque soit l’époque. A découvrir au plus vite, sabre de bois ! Jouissif !

Auteur de la critique

14Note générale
13Scénario / ambiance
12Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee