Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee Ceux qui brûlent

Ceux qui brûlent

Date de parution : 7 avril 2021

Éditeur : Sarbacane
Illustrateur : Nicolas Dehghani
Scénariste : Nicolas Dehghani
Coloriste : Nicolas Dehghani
Collection :
Série : Ceux qui brûlent
Catégorie : Policier
Public : 18
Isbn 9782377316120

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Description de Ceux qui brûlent

Policière dans une grande ville américaine, Alex Mills vient d’être percutée par un scooter, alors qu’elle traversait la rue. Heureusement, il n’y a que le magazine people qu’elle était en train de lire, à la page de l’horoscope, qui a morflé. Elle s’en sort sans blessure, juste un peu confuse, avec de légers maux de tête. Or pour ajouter à son malheur, c’est aujourd’hui que débute son nouveau binôme. Elle redoute ce moment car elle a parfaitement conscience qu’elle est sans doute tombée sur le flic le plus couillon de toute la ville : André Pouilloux. Ce dernier lui fait d’ailleurs un accueil à la hauteur de sa réputation. Son bavardage collant et sans intérêt déborde sur le débriefing groupé que leur fait leur chef. Un cadavre a été retrouvé dans une poubelle collective, brûlé à l’acide sur la totalité du corps, visage compris. A t-il été recouvert d’acide post-mortem ou a t-il été victime de torture ? En raison de leur dissipation, Alex et Pouilloux écopent d’une sale mission : passer la poubelle au peigne fin (une nouvelle fois). Alex est furibonde d’être reléguée au rang d’éboueur. Elle traîne Pouilloux jusqu’à la ruelle sordide où a été retrouvé le cadavre, accompagnée par les justifications, conjectures et petites blagues de son insupportable collègue. Débute alors leur fouille aussi méticuleuse que sordide, qui ne donne rien. A part la présence d’un clochard, quelques mètres plus loin, qui aurait peut-être bien un début de piste à leur insuffler…

Critique de Ceux qui brûlent

Dans une ville américaine poisseuse, un duo de flics disparates – inspectrice teigneuse et échalas bavard – enquêtent sur une affaire de corps brûlés à l’acide. Un polar avec un zest de bouffonnerie, magnifié par de supers ambiances hard boiled.N’ayez pas peur de l’épaisseur de ce polar « américain » réalisé par le français Nicolas Dehgani, en auteur complet. Son découpage aéré le rend d’autant plus abordable et immersif, que son dessin apporte un petit quelque chose de frais et de nouveau au 9ème art. C’est d’autant plus enthousiasmant que Ceux qui brûlent est la toute première bande dessinée de cet auteur breton, qui a auparavant pas mal œuvré dans le milieu de l’animation et de l’illustration. En somme, voilà un auteur neuf qui apporte du neuf. Dès les premières pages, on est immergé dans un registre presque hard boiled, en raison du caractère sordide de l’affaire (un cadavre bouffé par l’acide) et des situations sombres, étouffées par une ambiance urbaine encaissée, moite et interlope. « Presque » car le personnage looser de Pouilloux (quel patronyme !), échalas maladroit et bavard, brouille la sacralité du genre, en apportant un sympathique zest de bouffonnerie. Pouilloux est un vrai reloud avec ses blagues nulles et son manque définitif de confiance en lui (et sa capacité de l’évoquer !). On se demande bien comment il a décroché son diplôme de flic. Le scénario ne révolutionne cependant pas le genre : l’affaire se dévoile progressivement et classiquement, en s’orientant vers un groupe d’illuminés (on évitera d’en dire plus). La grande plus-value vient bien du découpage et du dessin semi-réaliste, fortement encré, qui montre une admirable gestion des clairs-obscurs et des contre-jours. Pas loin de la ligne claire, le trait se complète d’une colorisation aérographe sur un panel restreint de teintes grises et éteintes – à part la parka rouge de Pouilloux. Les ambiances et la tension idoine en ressortent poisseuses à souhait.

Auteur de la critique

12Note générale
13Scénario / ambiance
13Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee