Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee Cahier des tourmentes

Cahier des tourmentes

Date de parution : 20 août 2020

Éditeur : Rackham
Illustrateur : David Rubin
Collection : -
Série : Cahier des tourmentes
Catégorie : Contes / Fééries
Public : 18
Isbn 9782878272413

Description de Cahier des tourmentes

C’est dans une atmosphère lugubre que l’auteur, adossé à train terrifiant et entouré de sang, met en garde le lecteur de ne pas suivre ses pas. Trop orgueilleux, lui qui voulait s’inspirer de la Ville-Effroi se retrouve manipulé. C’est dans sa chambre, qui et à la fois son bureau, que commencent les péripéties de son récit quand il lance sa boule de papier froissée dans poubelle pleine et qu’une ombre tentaculaire aux allures démoniaques l’inspire. Dès qu’il met son manteau de fourrure et qu’il se saisit de son cahier des « tourmentes », il plonge vers la Ville-Effroi où demeurent ceux qui sont dans le trépas. Derrière lui, un homme dont la veste a été empalée par un couteau et il avance tel un touriste avec un carnet pour prendre des notes. Pénétrer la ville n’est pas sans risque ; il faut passer les piliers de la Douleur aussi connus sous le nom de Pont d’Orphée qui aspire à jamais quiconque retourne à son ancienne vie. Pendant qu’il erre dans la ville, notre auteur va faire des rencontres hétéroclites passant du pantin Auguste Dubois au terrible Feu-Follet et également par l’amour…

Critique de Cahier des tourmentes

L’auteur espagnol David Rubin nous plonge dans l’histoire extraordinaire d’un écrivain qui, dans sa quête d’inspiration, va se laisser tenter par une ombre pour un voyage dans un monde périlleux. Dabid Rubin est un auteur qui a plus d’une corde à son arc, connu pour ses œuvres qui vont du comics au franco-belge, son œuvre se caractérise aussi par un trait épais, noir comme son humour et mets face à le lecteur à ses désillusions. Son style lui a valu de nombreuses récompenses, l’une de ses œuvres marquantes a été sa version de l’histoire mythique d’Hercule dans les années 2010 et cette nouvelle œuvre qu’il nous présente est riche en hommage et en références. Le héros est plongé dans une monde ténébreux : une ville aux allures de l’enfer, des personnages extravagants, une histoire et une atmosphère dramatique. Du point de vue graphique, l’accent est mis sur le mouvement. L’ouvrage est fait de telle manière que le dynamisme et l’inquiétude sont bien ressentis durant la lecture. Les travaux de rédactions et de traductions par Alejandra Carrasco-Rahal sont exemplaires néanmoins le choix de la typographie est à déplorer car lire le texte n’est pas si aisé sur les planches inspirées du modèle de l’album. Réviser les proportions entre textes et dessins aurait pu également être une solution. Le style de trait de Rubin qui est rond et enveloppant semble ne pas correspondre avec les textes qui sont mis sans cadre. L’œuvre de David Rubin est remarquable par sa richesse, l’inquiétude qui y règne et l’attrait qu’elle inspire malgré ce malheureux défaut. L’auteur est très généreux car il met à la portée du lecteur des planches antérieures qui permettent à la fois de mieux comprendre le monde du récit et une narration longue. Bref, l’œuvre est originale et saura tenir en haleine le lecteur par le mystère.
13Note générale
13Scénario / ambiance
13Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee