Prochain niveau: 2 EXP

couverture bande-dessinee BO. comme un dieu

BO. comme un dieu

Date de parution : 9 septembre 2020

Éditeur : Les Requins Marteaux
Illustrateur : Ugo Bienvenu
Coloriste : Ugo Bienvenu
Collection : BD Cul
Série : BO. comme un dieu
Catégorie : Science-Fiction
Public : 18
Isbn 9782849612637

Description de BO. comme un dieu

Sa fusée sillonne le cosmos à la vitesse du tachyon en rut. Son planning est rempli longtemps à l’avance. Il file de rendez-vous sexuels en rendez-vous sexuels, d’une galaxie à l’autre, d’une créature alien à l’autre. « Il », c’est B.O., un robot gigolo hétérosexuel programmé pour faire jouir les femmes. Il est carrément vintage, le dernier de son espèce, car tous ses semblables ont été détruits, il y a très longtemps. Or son professionnalisme et sa rareté en font une machine extrêmement convoitée. Ce jour-là, il rejoint Joulia, sa plus fidèle cliente. Joulia est mannequin intergalactique de profession, d’une beauté incommensurable, à faire baver d’envie tous les humains de l’univers… Et pourtant, il n’y a qu’avec B.O. qu’elle prend son pied. Le cerveau quantique du robot a analysé sa personnalité et l’a croisée avec ses données complètes sur le fonctionnement de la psyché humaine. A 1 milliardième d’erreur près, B.O. a donc déduit que Joulia est amoureuse de lui… quand bien même une relation amoureuse est tout bonnement un non-sens pour lui, étant donné sa nature de machine. Alors B.O. s’emploie à faire régulièrement ce qu’il sait faire, toujours de son mieux : il baise Joulia, en suivant très exactement la méthode qui la fera le plus et le plus longtemps jouir. Joulia est comblée, à en pleurer. Mais elle est aussi terriblement triste et jalouse lorsque B.O. doit partir vers d’autres « aventures »…

Critique de BO. comme un dieu

Les réflexions intérieures d'un robot sexuel programmé pour baiser à merveille tout ce qui est féminin dans le cosmos. Une (vraie !) réflexion sur le désir sexuel, à travers la condition d'une machine programmée. Du cul intelligent, c'est pas courant...Proposer une BD Cul à Ugo Bienvenu, auteur de Paiement accepté et de Préférence système (Grand Prix de la Critique ACBD 2020 !), c’était s’assurer d’une approche largement plus intellectuelle que ce que propose d’ordinaire le registre du cul. Effectivement, l’auteur ne déçoit pas, et il ne déroge pas non plus à son penchant pour la science-fiction. Dans un avenir lointain, le personnage central est donc un robot sexuel, programmé pour être infaillible dans la mission qui lui a été programmée : baiser comme un dieu. Il est le baiseur absolu, de nature à ridiculiser Rocco Siffredi. Or évidemment, cette nature permet à Ugo Bienvenu de proposer une vraie réflexion sur le plaisir du sexe techniquement pur, c’est-à-dire débarrassé de tout sentiment humain. Car même si la tendance du propos était forte, jamais B.O. ne s’humanise. Peut-on tomber amoureux d’un robot ? Et quid de la réciproque ? L’existence et la destinée ont elles un sens, si on les débarrasse des sentiments ? A travers ce petit recueil souple (comme tous les autres de la collection), on suit donc les pensées analytiques de B.O. en encadrés narratifs. Comme un pied-de-nez facétieux à cette intellectualisation, ces réflexions accompagnent une partition visuelle de grandes cases on ne peut plus réalistes et explicites : B.O. enchaine toutes les positions sexuelles, même les plus perverses, par tous les trous, sur diverses planètes et astéroïdes, avec toutes sortes de créatures… relativement humanoïdes tout de même, afin que ça soit toujours excitant ! Si vous êtes un homme, vous serez jaloux. Si vous êtes une femme, vous voudrez un B.O.

16Note générale
10Scénario / ambiance
10Illustration / couleur
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour cette bande-dessinée... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur bande dessinée

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

bande-dessinee