Bande dessinéeMangasComicsJeux de sociétéJeux vidéoFilms
John Doe
Nouveau joueurSe connecter

Test de Monster Hunter Stories

Test Jeu vidéo

Monster hunter stories

par Anna

Monster Hunter Stories


Type: jdr - action
Categorie:
Date:
Plateformes: PC XONE AND MAC iPad
Durée de lecture:
15 min
Condition de test
Durée de notre partie: 2400 min
Nombre de joueurs impliqués: 1
Version du jeu: 3DS classique
Type de testeur: chevronné

ExtensionsAperçu de l'exention Monster Hunter : Freedom Unite for iOSAperçu de l'exention Monster Hunter Frontier GAperçu de l'exention Monster Hunter 4Aperçu de l'exention Monster Hunter Portable 3rdAperçu de l'exention Monster Hunter 3GAperçu de l'exention Monster Hunter Frontier ZAperçu de l'exention Monster Hunter XX...

Connue depuis 2004, la série Monster Hunter est d'abord sortie sur PlayStation 2 puis sur les principales consoles de jeux avec même une version sur P.C. 
Sa popularité grandissante au Japon s'est donc étendue à l'international pour devenir le succès que nous connaissons. 
Le joueur incarne un chasseur évoluant au sein d'un univers de style héroïc Fantasy. Le joueur avance face à des portes qui dissimulent des monstres gardiens de trésors divers. Plus le joueur récupéré d'objets plus il devient puissant. Un principe que l'on retrouve dans plein de RPG où l'objectif simple d'avancer toujours plus devient parfois un défi ardu.
Concernant cette nouvelle version éditée sur 3DS, elle offre une approche rafraîchissante pensée pour de jeunes joueurs. 


Un spin-off différent, pour les néophytes

Dès le départ vous incarnez un personnage de dix ans pensé et taillé pour un devenir un chasseur. Accompagné de deux amis, il part, un peu au hasard, à la découverte d'un œuf renfermant une bestiole à apprivoiser. 
Une tâche difficile habituellement réservée à une fratrie sélective de guerriers aux pouvoirs confirmés: Les Riders. Or ce monstre, une fois née, se lie immédiatement d'amitiés à vous. Signe indéniable d'un destin glorieux tout tracé. 
La suite du scénario se déroule un an plus tard alors que vous vous apprêtez à entrer chez les guerriers dompteurs de monstres.
Au moyen d'une cérémonie, le joueur découvre alors son futur partenaire, un certain Navirou, un petit être facétieux au langage bien fleurit. 
Concernant la mécanique du jeu, votre personnage est entièrement personnalisable grâce à une gamme d'options assez large. Vous pourrez changer sa couleur de peau, choisir son sexe, sa coiffure, son style vestimentaire par exemple. Un genre de héros customisable fait pour plaire à un public plutôt jeune qui peut aisément s'identifier à lui.
Nous avons donc un jeu dont les bases rappellent clairement les principes de Pokémon, la célébré sage que l'on ne présente plus. 
Capcom et le studio Marvelous adoptent leur saga à un public plus large et surtout plus jeune. Une adaptation intéressante aux atouts très forts. 

Objectif numéro un : Devenur le meilleur Rider. 

À l'instar de Pokémon votre progression consiste à la capture de monstres à travers un monde divisé en cinq zones. Le jeu vous permet de collectionner une soixantaine de monstres tous différents. Un format qui vous accompagnera pour une cinquantaine d'heures d'amusement au bas mot. 
Ainsi chaque monstre est unique avec des caractéristiques propres et offrant des possibilités d'évolutions diverses.
La capture des monstres est d'ailleurs un aspect plutôt amusant du jeu. En effet, elle consiste à pénétrer dans des tanières où sont dissimulées les bestioles en question afin de dérober leurs œufs après quelques combats contre des hordes. Une fois ceci fait il faudra les faire éclore et vous en faire des amis. 
Bien sûr les monstres les plus rares sont les plus longs à capturer, mais le jeu en vaut la chandelle. Car votre monstre avec une dose d'amitié suffisante devient alors un puissant allié de combat que vous pouvez chevaucher dans le but d'activer des attaques dévastatrices. 

Des combats amusants, mais répétitifs

Si les monstres représentent un vivier "d'amis" à adopter, qui vous serve à explorer les régions de la map, l'objectif reste surtout de les faire combattre. Les combats adoptent un système à la fois classique propre à la saga et une mécanique transposée pour les jeunes joueurs. 

Trois types d'attaques sont présentes basées sur la vitesse, la technique et la force. Ainsi comme dans le jeu Pierre, feuille, ciseaux : la force gagne sur la technique, la vitesse sur la force et la technique sur la vitesse. Une idée prise aussi par Pokémon, mais qu'ici nous retrouvons de manière très simpliste. Aucun combat n'est trop difficile dans l'ensemble, si votre équipement est à jour et que vos monstres sont suffisamment bons vous n'aurez pas à faire face à des enjeux insurmontables. 
Capcom et Marvelous ajoutent à ce gameplay des combos utilisables en combat grâce à un éventail d'armes récupérables au cour de l'aventure. Boucliers ou épées par exemple fonctionnent comme des bonus de dégâts que vous infligez à l'adversaire en créant des combinaisons. 
Malgré ces nouveautés le tour par tour reste plutôt répétitif. L'ensemble adopte des automatismes qui laissent place à une stratégie plutôt simple dont on fait rapidement le tour. Même les événements spéciaux de type lutte aérienne ne demandant pas d'avantage que de presser un bouton en continu ou d'utiliser le pas circulaire le vite possible. 

Ces séquences permettent néanmoins d'admirer la beauté du jeu et les effets visuels assez riches en détails et colorés. 

Une progression programmée

La quête principale propose un suivis constant qui guide le joueur de façon téléphonée. Si certains y trouveront un manque réel de liberté dans cette façon d'évoluer, les plus jeunes joueurs ne se perdront jamais. 
Grâce à des objectifs précis l'histoire avance de manière un peu linéaire sans demander au joueur de trop chercher. Ceci d'autant qu'il faut obligatoirement terminer les objectifs d'une zone afin d'en déclencher une autre. 
A noter qu'il existe des quêtes annexes permettant une exploration plus détaillée, mais sans réelle diversité de mouvement toutefois. Dans la mesure où le joueur à la possibilité de retourner à tout moment au village principal, la profession se fait naturellement sans avoir besoin de refaire des zones par nécessité de se réapprovisionner par exemple. Ces quêtes secondaire restent avant tout source d'argent. 

Reste que la phase de jeu principal occupe de nombreuses heures. Ajouter à cela la partie multijoueur, qui propose la possibilité de combattre en ligne. Largement de quoi affiner vos stratégies. 

Un design mignon

Le style visuel est indubitablement l'un des gros points forts du jeu. Monster Hunter prend des allures de dessins animé pour un rendu graphique très soigné. 
Les visages sont expressifs, les monstres parfaitement animés. Vous en prendrez plein les yeux en particulier si vous utilisez une Nintendo New 3DS, la 3DS classique donne lieu parfois à quelques ralentissements désagréables. Les couleurs sont vives, les décors vivants sont à souhait, le tout accompagné de musiques très soignées, addictives a l'oreille. 

Des décors variés

Comme dans les autres opus de la saga le joueur parcours des horizons aussi féeriques que 'immersifs. Les montagnes neigeuses succèdent à un environnement volcanique, avant de vous plonger au cœur d'une foret riche et détaillée. 
Outre ces décors le jeu offre des lieux clefs allant de la mine à des zones de pêche en passant par des ruches ou des plantes. Ces endroits permettent de fabriquer des objets spécifiques tels que des armes, armures, mais aussi des choses plus originales comme des pièges.
L'autre particularité de la multiplicité des lieux tient aussi à la présence de montres en fonction de l'environnement. Une mécanique qui oblige le joueur à explorer tous les coins et recoins soigneusement pour débusquer l'ensemble des bestioles. 
Enfin, vous pouvez également interagir de diverses façons avec les différents décors. Entre les classiques voler, nager ou bien défoncer des rochers, vous avez la possibilité d'évoluer dans la lave ou de grimper à des lianes. Autant d'actions qui vous permettent d'utiliser vos monstres de façon ludique et amusante. 

Le tout s'avère donc plaisant à regarder autant qu'à jouer avec des possibilités qui accrochent le joueur, surtout novice.

Petite notation de fin

Cette nouvelle version de Monster Hunter fait peau neuve avant tout pour s'ouvrir à plus large public. Le pari s'avère assez réussi. De manière générale j'attribue un joli 16/20 au jeu dont les graphismes tous mignons s'additionnent superbement bien à une aventure accrocheuse et une mécanique bien pensée. 

Côté design ma note monte même a 18/20: les environnements sont riches, les couleurs vives pour un rendu manga très réussi. Seuls quelques décors notamment les plaines paraissent un peu vides. Mais c'est un des atouts forts du jeu et de quoi largement satisfaire les joueurs.

D'ailleurs le gameplay, très efficace devrait aussi attirer ceux qui connaissent déjà la saga. Ce qui me conforte à donner un 17/20 au gameplay pour à la fois son adaptation auprès des plus jeunes et sa simplicité qui permet de conserver toute la solidité sur laquelle se fonde la saga. 


Conclusion

En conclusion, si les points les plus marquants du jeu se situent au niveau des graphismes, de l'aspect collection et d'une aventure amusante, le jeu manque un peu d'aboutissement. Les combats, certes beaux à voir, restent poussifs et légèrement brouillons. Le côté stratégique s'en ressent d'ailleurs, car il reste simple sans réelle profondeur. 
Mais si vous aimez les RPG façon Pokemon vous trouverez sans doute votre bonheur avec ce petit spin-off qui peut meme intéressé les aguerris avant le prochain Monster Hunter prévu sur PlayStation 4.
16Note générale
18Graphisme
17Gameplay / ambiance
Auteur Anna
Anna
Membre
Passionnée de livres, j'en dévore à chaque petit déjeuner. J'aime aussi écrire de ma belle plume : articles, nouvelles, poèmes... Et un roman d'aventures depuis deux ans. Les jeux vidéos me passionnent également surtout les gammes rétro sur des consoles préhistoriques (sans lecteur dvd ni connexion internet... ) comme la game boy, la megadrive ou l'Atari. D'un naturel curieux, j'aime me cultiver et apprendre en autodidacte.
jeux-video
Se déconnecter ?

Vous êtes sûr de vouloir vous déconnecter?

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir des notifications de votre actualité en temps réel...



Si vous pensez que d'autres personnes peuvent avoir accès à votre interface,
nous vous conseillons de fermer cette session ;)

Vous gagnez un trophée!
Ocean
Hé oui, ce site utilise des cookies.
C'est surprenant : en savoir plus.

Je l'accepte