Prochain niveau: 2 EXP

couverture jeux-video Project Cars 2

Project Cars 2

Date de parution : 22 septembre 2017

Série : Project Cars
Catégorie : Inconnue
Style : Course
Public : 16+
Durée : Inconnue
Jeu multi : Inconnu
Nombre de joueurs : solo
Plateformes : playstation-4 - xbox-one - pc

Description de Project Cars 2

En fan absolu de Forza, licence emblématique de la Xbox, j’ai toujours souhaité à la Playstation d’obtenir un Forza-like lui arrivant au moins à la cheville. Gran Turismo a fini par céder sous le talent des gars de Playground Games et Turn 10 Studio. Project CARS était LE projet qui pouvait réellement gêner le colosse aux roues d'argile. Perfectible mais ambitieux, une suite était déjà prédite. 

La carotte, un vrai moteur

Project CARS premier du nom était amputé de ce qui me fait passer mes nuits sur Forza Horizon 2 et 3 : du contenu déblocable, des voitures hors de prix dont les concessions ne demandent qu’à être conquises et les voitures repeintes en jaune canari et vert caca d'oie. Bien évidemment, ils ne concourent pas dans la même catégorie : l’un est une simulation accessible, l’autre un jeu de courses arcade saupoudré de simulation en monde ouvert. Reste qu'il ne verrouillait à aucun moment la progression, et cela m’avait déplu. 

L’asphalte, pour le meilleur et pour le pire

En amateur enjoué des jeux de course automobile, je n’ai aucune passion pour les réglages du moteur, des pneus, de la direction et tutti quantiProject CARS 2 est incontestablement pour les puristes et a gagné en exigence. En termes de sensations, je trouve qu’il arrive à tenir la position face à un Forza Motorsport. La physique est ici très soignée, et il faut redoubler d’effort pour ne pas terminer honteusement en tête-à-queue. A moins que… 

Les aides à la conduite

En tant que novice, j’aime bien être pris par la main dans les premiers instants avec une simulation. Cette relation que beaucoup de joueurs cherchent, PC2 la propose en mettant à disposition quantité de réglages pour alléger le bagage technique qu’il faut acquérir. 
Les 180 véhicules disponibles font néanmoins pâle figure, face à un certain concurrent (suivez mon regard, il fixe Forza Motorsport 6) mais outre comparaison, demeurent nettement satisfaisants. J’ai toujours aimé rouler sur le Laguna Seca, et ce depuis Gran Turismo 4. Sur la longueur, ce titre n’est pas du tout pour moi mais signe un résultat soigné, c'est un 14/20.

0Note générale
10Gameplay / ambiance
10Graphisme
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
avatar Dourmas

Dourmas
0 votes

Critique de Project Cars 2

Fait le 27-09-2018

Enfin ! Après moult génuflexions d’impatience, Project CARS 2 est là. Il sent bon l’huile de moteur. En tant que joueur manette, je n’ai pas été zappé ! Assetto Corsa était pensé pour le volant et nous avait laissé sur le carreau, mes petites mimines et moi…  Le tearing c’est mal, m’voyez ? Je ne suis pas un extrémiste des graphismes, du HDR-4k-1080p/60fps sur un écran géant, très peu pour moi – pour mon portefeuille. Jamais on ne me verra me pâmer devant les nouveaux téléviseurs du CES. Mais j’avoue avoir été un peu déçu concernant ceux de Project CARS 2. L’espace d’un instant. Parfois, un déchirement de l’image se fait sentir et du clipping me fait tiquer, c’est vrai. Mais les gallons qu’il n’obtient pas en graphismes, il les gagne assurément en contenu : 140 tracés pour plus de 60 lieux dont les plus prestigieux, à parcourir au volant de 180 bolides ! Je déteste cordialement le Nürburgring, mais j’adore rouler dessus (ou peut-être l’inverse).  Une météo plus vraie que nature Raremen
Voir cette critique en entier

18 / 20
Note générale
13 / 20
Gameplay / ambiance
17 / 20
Graphisme

Extraits

Photos 30

jeux-video