Prochain niveau: 2 EXP

couverture comics WhiteSand T3

WhiteSand T3

Date de parution : 24 mars 2020

Éditeur : Graph Zeppelin
Illustrateur : Fritz Casas
Collection : -
Série : WhiteSand
Catégorie : Fantasy
Public : 18
Isbn 9782490357079

Description de WhiteSand T3

Ais vient faire son rapport au Palais de Justice à la juge Heelis. Depuis que Kenton dirige Diem, la situation s'améliore. Son alliance avec la duchesse du côté obscur Khriss a surpris tout le monde à commencer par elle. Mais ce revirement n'est pas du goût de tout le monde : beaucoup critiquent le nouveau seigneur mastrell. On n'a jamais vu une femme de l'ombre maîtriser le sable ! Certains commencent même à murmurer que Kenton est un Métisse... Ais se plaint de devoir jouer un double jeu devant lui mais la juge n'est pas intéressée pas ses jérémiades. Elle veut en savoir plus sur l'enquête autour de Sharezan. Son identité reste toujours secrète mais Ais a commencé à repérer son organisation et les problèmes qu'il y a en interne. Son allié Taïn continue à mener l'enquête en son absence. Ses investigations prennent d'ailleurs une tournure inattendue. On lui a signalé un cadavre dans les rues de la ville. Taïn reconnaît Rennold Pharl, un des hommes de main de Sarezan. La victime a été tuée par derrière, le crâne fracassé. Évidemment, aucun témoin n'a vu quoique ce soit... En fouillant les lieux, il trouve un message écrit à l'encre rouge. Une tête de mort avec un grand Z au centre. Nul doute : c'est signé Sharezan...

Critique de WhiteSand T3

Kenton se bat toujours pour redorer l'image du Diem et obtenir le statut de chef. Une fin longue et plate : un grain de sable d'ennui à suffi pour gripper la machine ! La série Whitesand touche à sa fin avec ce tome trois. Le final est aussi plat et longuet que le tome précédent. Beaucoup de dialogues un peu creux, des scènes d'action peu nombreuses et peu spectaculaires et des personnages aussi peu vivifiants que le désert des Sables profonds de Kerla. On a la désagréable impression de lire un roman qui essaie désespérément de s'adapter au format BD. L'adaptation est mal exécutée et les tractations politiques interminables de Kenton sont aussi rébarbatives qu'une campagne présidentielle ! Les personnages ne sont guère plus attachants malgré la profusion de dialogues et tout se fait de façon mécanique et sans âme. Même la relation Kenton/ Khriss est sans saveur, alors qu'elle promettait à l'origine. La série a changé de dessinateur dans ce tome trois et Fritz Casas s'en sort avec les honneurs. La transition avec Julius Gopez est réussie car la différence ne saute pas trop aux yeux. Les décors sont certes souvent un peu vides et les hachures nombreuses du précédent artiste manquent un peu mais le visiuel est très vivant et dynamique. Malgré tout, Kenton n'obtiendra probablement pas le suffrage de tous ses lecteurs...

6Note générale
8Scénario / ambiance
6Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour ce comic... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur comics

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

comics