Prochain niveau: 2 EXP

couverture comics Watchmen T9

Watchmen T9

Date de parution : 12 juin 2020

Éditeur : Urban Comics
Coloriste : Clayton Crain
Collection : DC Originals
Série : Watchmen
Catégorie : Policier
Public : 18
Isbn 9791026817369

Description de Watchmen T9

Il est venu exprès pour elle : Docteur Manhattan devait voir absolument Laurie. Il aurait d’ailleurs dû venir avant. Il la transporte directement sur Mars par un simple contact de la main. Mais Laurie semble souffrir et ne parvient plus à respirer. Il avait oublié de lui donner l’air nécessaire pour qu’elle puisse survivre ici. Inutile de dire que Laurie est furieuse, d’autant qu’elle déteste faire des voyages dimensionnels avec lui. Elle a constamment des nausées. Leurs retrouvailles promettent d’être électriques... Il l’emmène malgré tout dans une sorte de forteresse immense. Ils doivent s’expliquer sur ce qui se passera ensuite. En effet, les actes de Laurie, à savoir sa liaison avec Dan, vont avoir des conséquences. Elle est furieuse de comprendre qu’il sait encore tout sur tout. S’il entrevoit ce qu’il se passera, à quoi bon discuter de l’avenir ? Cependant, le géant estime qu’il voit en effet la temporalité mais qu’il ne pourra pas forcément la changer. Il explique que sa femme était le seul lien qui le rattachait à la Terre. Si Laurie n’est plus avec lui, il ne s’intéressera plus à la planète bleue et restera sur Mars. Cruel dilemme pour Laurie...

Critique de Watchmen T9

Laurie et Manhattan vont s'expliquer mais l'explication douloureuse prend une tournure inédite ! Un nouvel opus au style encore déroutant qui décrit une dispute de couple jamais vue, d'une profondeur humaine sans fond. La série Watchmen égrène un à un ses épisodes dans cette version « fascicule » à couverture dure. Le dénouement se rapproche de plus en plus et en effet, les tensions entre les personnages s’intensifient. On sent une lente mais implacable tragédie se dessiner. L’épisode neuf est encore un autre tour de force d’Alan Moore qui mène une introspection profonde de ses personnages. En vérité, cette profondeur est abyssale. Rarement, un auteur n’aura été aussi loin dans la psyché humaine mais il faut dire que tout s’y prête : la solitude de la planète Mars qui pousse à la méditation et bien sûr l’énigmatique et fascinant Dr Manhattan. Les dialogues tournent au génie avec la froideur terrifiante du personnage mais aussi sa faculté étonnante de lire l’avenir. Ce géant à la peau bleue, qui semble tout droit sorti de l’imaginaire de Moebius, va pousser Laurie dans ses retranchements. Comme un miroir tendu ou une psychanalyse forte, la confrontation avec Manhattan est d’une exceptionnelle justesse, profondément humaine, subliment pathétique. Le parallélisme entre l’évolution de l’univers et le destin triste d’une pauvre jeune femme donne le vertige. Ce passage hors du temps et de la bande dessinée est mis en page de façon magistrale par Dave Gibbons, qui campe des personnages beaux, touchants et vulnérables. Les Watchmen, comme les Minutemen, n’ont jamais été aussi terriblement humains.

16Note générale
15Scénario / ambiance
15Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour ce comic... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur comics

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

comics