Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture comics Missions secrètes

Missions secrètes

Sky Masters of the Space Force T2

Date de parution : 27 août 2021

Éditeur : Komics Initiative
Coloriste : Stéphanie Hans
Collection : Héritages
Série : Sky Masters of the Space Force
Catégorie : Anticipation
Public : 18
Isbn 9782491374204

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Description de Missions secrètes

A des dizaines de kilomètres d'altitude, le Major Sky Masters conduit une séance d'entraînement unique. Lui et trois hommes évoluent autour de «La Roue», première station spatiale mise en orbite. Ils évoluent avec la plus grande prudence, apprenant à manier des fusées portatives pour se diriger dans l'espace. Le timing se doit d'être extrêmement précis car une fusée de visiteurs arrivera bientôt de la Terre. Et parmi les passagers, figure Gaxton, un ingénieur chargé de tester son invention, «le cheval atomique», un véhicule révolutionnaire capable d'évoluer à 30 000 km/h dans le vide spatial et qui permettrait d'aller capturer un météore ! Bien sûr, un seul pilote serait capable de mener à bien une chevauchée météorique : le Major Sky Masters !

Critique de Missions secrètes

La course aux étoiles n'est pas finie ! Après la publication des strips quotidiens, KI propose cette fois les pages dominicales du héros de Kirby, Wood et Ayers, ainsi que des inédits et des analyses d'éminents spécialistes. So good ! Les fans de comics qui s'intéressent à l'histoire du média savent que lorsqu'une série publiée en strips dans les quotidiens rencontrait du succès, elle avait droit à sa planche, en couleurs qui plus est, dans l'exemplaire du dimanche. Ce sont donc ces petits trésors qui sont ici réunis, pour que les lecteurs français de Kirby disposent de l'intégralité des aventures du Major Sky Masters. Alors c'est un nouveau pavé de plus de 300 pages (d'aventures et de bonheur) que K.I nous propose. Au passage, ceux qui suivent les publications de l'éditeur aux heureuses initiatives savent la place particulière qu’occupe Jack Kirby. Une place que Mickaël Géreaume rappelle dans son enthousiasmante préface. Alors c'est un vrai plaisir que de retrouver le personnage et, pour ce qu'on imagine, une grande partie des lecteurs (dont votre serviteur), une vraie joie de découvrir cette nouvelle facette de la course à l'espace vue par les américains de cette époque. Et oui, alors même que les USA accusent le coup en 1957 quand les Soviétiques mettent le premier Spoutnik en orbite, dans ces pages qui vont de 1958 à 1961, les USA sont un peu en avance par rapport à l'ennemi du bloc Est ! Et si Explorer l'américain est mis en orbite en 1958, le Major Sky Masters lui, évolue déjà dans une station orbitale. Alors on ne peut que se délecter de la narration un peu désuète, comme on prend un pied géant à lire la dernière bande systématique qui fait office de rubrique et reprend les inventions à venir (Les merveilles spatiales) : des télescopes géants aux ordinateurs, nommés alors « machine à apprendre », en passant par les découvertes espérées que la science mettra au point et autres suppositions dans cet espace où tout restait à découvrir. Bien sûr, les dessins sont sublimes et il est assez vain d'essayer d'en dire plus, sauf à souligner le travail immense qu'à dû être la restauration de chacune de ces planches. En outre, l'aspect rédactionnel du livre est tout simplement fabuleux. Il ouvre les portes des coulisses de la création et contient des documents incroyables, comme cette frise qui reprend les dates de publications et celles qu'on estime être relatives à la création des pages. On en apprend énormément grâce à une ribambelle de spécialistes (John B. Cooke, Jean-Paul Jennequin, Dick Ayers himself, Ferran Delgado, Alvaro Pons, Patrick Ford, Neal Adams, Marc Duveau, Jean Depelley). A titre d'exemple, pensez un peu : en trois ans et demie, Kirby aura dessiné 774 strips et 54 pages du dimanche ! Un travail de titan... Mais la fête ne s’arrête pas au frontière de la stratosphère dans cet album, puisque d'autres inédits sont aussi proposés, comme Surf Hunter qui vous entraînera sous les fonds marins, On the Green with Peter Parr (chaussez-vous correctement et préparez votre swing) et The Lone Voyager, qui vous fera prendre le large, entre Mobby Dick et Robinson Crusoé. Alors on vous le répète une dernière fois : c'est un régal et de surcroît, un régal incontournable !

Auteur de la critique

16Note générale
16Scénario / ambiance
14Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour ce comic... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur comics

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

comics