Prochain niveau: 2 EXP

couverture comics Scars

Scars

Date de parution : 11 septembre 2020

Éditeur : Komics Initiative
Illustrateur : Donald Mustard
Coloriste : Javier Rodriguez
Collection : Komics Initiative Présente
Série : Scars
Catégorie : Thriller
Public : 18
Isbn 9782491374068

Description de Scars

Arrêter les criminels, c’est ce que John Cain sait faire le mieux. Il est inspecteur à la police criminelle et consacre tout son temps à son boulot. Il faisait un p’tit somme dans le véhicule de patrouille quand son collègue de service de service le réveilla. Il fallait se rendre sur les lieux d’une fusillade. À leur arrivée, tout paraissait si calme. Ils avancèrent alors vers la porte d’un hangar en dessous de laquelle s’échappait une grande quantité de sang. Il fallait en connaître la source. Curieux, les deux officiers se décidèrent donc à soulever le volet déroulant. Ce qu’ils virent par la suite n’était pas le genre de chose dont le regard aimerait se délecter. Il y avait une dizaine de femmes, gisant dans une mare de sang. À côté, il y avait de la drogue, éparpillée au sol ainsi que des tas de faux passeports. Elles ont été abattues par balles. Tous ces indices font penser à un deal qui aurait mal tourné. Les victimes venaient sans doute empocher le magot en échange de la came. Cependant, elles ont reçu des balles à la place. Plus flippant encore, il y avait également des restes calcinés de bébés. Cependant, la probabilité est assez faible que ces derniers aient été des victimes du carnage. La déduction logique, c’est que ces bébés étaient déjà morts depuis bien plus longtemps. Les dealeuses se servaient juste de leurs corps afin de faire passer la marchandise. Il leur suffisait de faire comme si elles s’occupaient d’un nourrisson pour éviter le contrôle à l’aéroport. En effet, il serait presque impossible de soupçonner que quelqu’un puisse planquer de la came dans le ventre de bébés post-décédés. Tout ce que pouvaient faire Cain et Amersham, c’était rencarder la came éparpillée.

Critique de Scars

Quelle que soit sa ténacité d’esprit, même un flic ne peut s’empêcher d’être choqué par certains évènements. Imaginez-vous face au reste inanimé d’une gamine découpée en morceaux. Le tout emballé dans un carton et déposé à la porte d’une association caritative pour enfant. Il faut croire que Warren Ellis ne cessera de pimenter ses polars des faits plus insolites les uns que les autres. À voir la qualité de ses créations, la moindre des choses serait d’en savoir un peu plus à son propos. Cela dit, il faille déjà remarquer qu’il n’est pas doué que pour le polar. Bien entendu, il écrit de nombreux romans policiers. Certains ont même été adaptés au cinéma. C’est le cas par exemple de Red, malgré qu’il ait la plus faible popularité. Outre ce dernier, certains tomes du comics James Bond ont également été adaptés. Cependant, l’ombre des géniaux « Transmet et Planetary » a connu plus de succès. À cela s’ajoutent les récits de super-héros Marvel et ceux de Black Summer.
14Note générale
12Scénario / ambiance
13Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Comparateur comics

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

comics