Prochain niveau: 2 EXP

couverture comics Murcky World

Murcky World

Date de parution : 6 novembre 2020

Éditeur : Délirium
Illustrateur : Richard Corben
Coloriste : Stéphanie Hans
Collection : -
Série : Murcky World
Catégorie : aventure
Public : 18
Isbn 9791090916647

Description de Murcky World

Tugat, un homme chauve et barbu à l’allure de guerrier était, nul ne sait depuis quand inconscient. C'est la vielle Mag qui l’aida à se remettre sur pied et lui indiqua le chemin menant dans une forêt. En amont de cette forêt, où les branches s’entremêlent, se dressent deux tours. La porte de l’une est sensée le mener au destin, tandis que celle de la seconde vers un avenir des plus funestes. Ignorant le principe des deux portes, Tugat franchit au hasard celle de la seconde tour. Et c’est ainsi que débutent ses difficultés. À l’intérieur de la tour, il croise un puissant sorcier, qui lui jette un sort. Le sort eut pour effet de le rajeunir, mais lui fait oublier la quasi-totalité de son vécu. Toujours entre deux péripéties, il fit la rencontre de Moka, une charmante esclave. Cette dernière a pu s'extirper des griffes de ses bourreaux, le seigneur Lod Phatuus et son sbire Thur Lon. Elle est désormais en proie à une nouvelle menace, les zombies guerriers. Dans une lutte acharnée, Tugat et Mojat parviennent à la cité de Falmot. À moins que Tugat ne fasse échapper Mojat, dont il est tombé amoureux, les deux risquent de connaître la mort dans l'arène des gladiateurs. Comme qui dirait, il n'est pas au bout de ses peines et devra encore affronter bien des épreuves.

Critique de Murcky World

Une fois de plus, Richard Corben, de sa main de maître, marque les esprits avec cette nouvelle œuvre. Débutée en 2011, elle est finalement disponible dans sa version complète. Bien avant cette version définitive et luxueuse, une première version (courte) de Mucky World est parue en 2012, sous forme d'un comic en noir et blanc. Elle n'est disponible qu'en Version Originale chez Dark Horse, (suite à sa prépublication dans la revue Dark Horse Presents en 2011) et dévoile l'œuvre sous un nouveau jour. Elle est entièrement retravaillée et repensée, avec des coups de pinceau, de novembre 2017 à fin octobre 2020 avant sa parution dans la revue Heavy Metal. L'album est réalisé par les éditions Delirium et superbement cartonné grâce au cofinancement de la plateforme Kisskiss Bankbank. Ceux qui de par le monde ont contribué à la réalisation de l’œuvre ont bénéficié d’une édition exclusive. Elle est disponible en nombre limité, avec un arrière de couverture illustré sous l’aspect d’une toile. Cette dernière a fait sa parution en début octobre. Une autre version de l’œuvre, plus classique, est destinée aux étagères des librairies. Elle fait sa parution en début novembre, avec une couverture différente et réserve cependant moins de surprises. Dans ce dernier récit, l’auteur dans un premier temps met en avant les talents de combattants de ses personnages. En effet, pendant qu’ils étaient dans la cité de Falmot, il leur fait participer à des combats en arène. Ce n’est qu’après ces évènements qu’il décide de les transporter dans le désert au brouillard épais de Murky World. À partir de ce moment, le récit prend une tout autre tournure. Il emprunte un moment le ton des récits de Sword and Fantasy. Tugat, contraint par une sorte de malédiction, se lance dans une quête insensée. Il cherche par tous les moyens à braver les dangers, voire défier les interdits. Pour se sortir de ce guêpier, il faudra que Tugat fasse preuve davantage de volonté et de courage. Entre temps, il a obtenu une aide, qu’il a dû chèrement rembourser. Les récents travaux de l’auteur, parmi lesquels figurent les albums tels que Ragemoor, Rat God et Denaus – Les contes du cimetière ont été fort appréciés par les lecteurs. Et cela a surpris plus d’un, compte tenu de l’âge de l’auteur, quand bien même Denaus avait déjà surpris le monde de par d’autres réalisations. Cette fois-ci, l’auteur-dessinateur de Murky World laisse tomber les détours scénaristiques et accorde plus d’attention à l’aspect graphique de ses planches. Elles sont plus attrayantes, avec une mise en page plus aérée. Corben use d’un esthétisme raffiné pour opérer une subdivision entre les divers événements. Il choisit soigneusement les couleurs aux tons orangés et les structures en pierre de ce milieu dominé par le désert. Ils font d’ailleurs partie des mieux illustrés de tous ses ouvrages. Débuté sur un coup de tête, Murky World, telles les pièces d’un puzzle, a été progressivement monté. En effet, les idées de l’auteur étaient dispersées, si bien qu’il lui arrivait de s’y perdre lui-même. Toutefois, il a su s’y retrouver et parvient ainsi à proposer une œuvre, avec un scénario brillamment ficelé. Cartonnée par les éditions Delirium, elle fait partie d’une édition tout aussi belle. Murky World, un chef d’œuvre à absolument découvrir.
16Note générale
13Scénario / ambiance
14Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Comparateur comics

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

comics