Prochain niveau: 2 EXP

couverture comics Miles Morales Spider-Man

Miles Morales Spider-Man

Date de parution : 30 septembre 2020

Éditeur : Panini Comics
Coloriste : Rod Reis
Collection : -
Série : Miles Morales Spider-Man
Catégorie : heroes - aventure
Public : 18
Isbn 9782809492460

Description de Miles Morales Spider-Man

Avec ses grands projets, Norman Osborn veut sérieusement concurrencer Spider-Man. C’est à lui d’ailleurs qu’on doit l’émergence du premier homme-araignée à cause du sérum pour super-soldat devant créer un arachnide mutant. Tout le monde sait ce que ça a engendré ensuite et ce qu’a provoqué l’accident, mais rares sont ceux qui savent que tout débuta en réalité dans les laboratoires Osborn. C’est ce qui le motive à reprendre ces recherches avec l’intention de contrôler cette fois-ci la créature « Spider-Man ». D’éminents scientifiques travaillent là-dessus, le Dr Markus notamment. Osborn lui fait part de ses ambitions. Mais ce n’est pas si simple : la formule à l’origine de l’araignée mutante a disparu. Il lui faut donc la crème des chercheurs pour pouvoir trouver à nouveau la formule qui fera renaître Spider-Man. S’enchaînent alors les expériences sur de grosses araignées. Un soir, un cambrioleur masqué pénètre les labos Osborn, dévalisant les coffres. Sans savoir qu’une araignée du labo s’est glissée dans son sac à son insu.

Critique de Miles Morales Spider-Man

Spider-Man n’est plus… Vive Spider-Man ! C’est dans une réédition d’un numéro Ultimate sympa et peu chère que le costume de l’Homme-Araignée sera repris par un petit nouveau dans des aventures survoltantes et dignes du personnage. En conjonction avec la sortie sur console PS5 du jeu phare « Spider-Man : Miles Morales », paraît à nouveau en plusieurs volumes chez Panini le fameux titre où renaît un 2e Spider-Man. Apparu dans un numéro Ultimate en 2011, c’est une référence à l’Homme-Araignée et, dans le même temps, une retouche du mythique personnage Marvel. Réédition ancrée dans l’air du temps, Miles est afro-américain et plus jeune (c’est un lycéen). Du reste, Brian M. Bendis se sert de son art narratif pour construire un récit agréable, bien ficelé et tout aussi convenable pour de jeunes lecteurs ou novices dans l’univers des supers justiciers. Une narration fluide, des rebondissements bien pensés, des personnages attachants… c’est du vrai plaisir pour un Spider-Man tel qu’on l’aime. Agrémenté d’une touche d’originalité sur la vie de famille de Miles, ses pouvoirs quelque peu particuliers, ainsi que des super méchants revus en plus réaliste et en gangsters urbains. C’était pourtant risqué ce nouveau Spidey : cette reprise de l’univers Spider-Man avec des nouveautés plaît quand même et le subtil mélange narratif capte très vite le lectorat. D’autant plus, avec les dessins de Sara Pichelli ajoutant à la modernisation du personnage. L’élégance du trait et le côté moderne quasi froid du graphisme se rapprochent presque de celui des jeux vidéo. Une façon élégante de prendre connaissance des débuts de Miles Morales, dont on pourra retrouver sur console le personnage.
8Note générale
13Scénario / ambiance
8Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Comparateur comics

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

comics