Prochain niveau: 2 EXP

couverture comics Raspoutine : La voie du deragon

Raspoutine : La voie du deragon

Hellboy : Dossiers secrets

Date de parution : 24 juin 2020

Éditeur : Delcourt
Collection : Contrebande
Série : Hellboy : Dossiers secrets
Catégorie : heroes
Public : 18
Isbn 9782413025238

Description de Raspoutine : La voie du deragon

Postignano, Italie, juillet 1937. L'Eglise de ce petit village est le théâtre d'une drôle de scène. Agenouillé, un homme vétu d'une robe de bure et dont la silhouette sombre se détache des dizaines de bougies auxquelles il fait face, s'adresse à l'effigie d'un immense dragon surplombé d'une couronne dorée et représenté au milieu d'un pentacle. L'homme demande au symbole inquiétant s'il lui parlera une nouvelle fois. C'est alors qu'un individu en uniforme militaire allemand pénètre dans le lieu sacré. Manifestement, il a reconnu l'homme d'église, qui l'éconduit pourtant, lui disant que ce jour, il n'a pas l'esprit à prêcher. Le nouvel arrivant est donc prié de respecter la solitude de l'homme d'église. Pourtant, le ressortissant germanique insiste, car il ne veut pas qu'il y ait méprise : il sait que celui qu'il dérange manifestement œuvre de longue date à la venue de Ragna Rok, qui marque le nouvel âge du Serpent. En revanche, il ne comprend pas comment Raspoutine, car c'est bien de lui dont il s'agit, est encore vivant, lui qui, aux yeux de tous, avait péri 10 ans auparavant, empoisonné, battu, fusillé puis noyé, à Saint-Pétersbourg...

Critique de Raspoutine : La voie du deragon

Il existe une force contraire au Feu du Paradis mais d'une puissance identique. Elle possède l'énergie de toutes les forces du Mal. Elle est la voie du Dragon, que poursuit obstinément Raspoutine, aidé par les Nazis. Du 100% Mignolaverse !Le Raspoutine de Mignola, c'est celui qui apparaît comme une ombre autour de Hellboy et qui doit enrichir l'univers des séries-dérivées qu'a désormais construit l'américain. On est donc bien d'accord : le fils des Enfers ne montrera pas le bout de son nez dans ce volume de mise en place mais ça n'empêche pas qu'on a un malin plaisir à suivre cette enquête dans les années d’avant-guerre, où le futur directeur du BPRD, va prendre toute la lumière quand l'ombre est naturellement laissée au comploteur russe.C'est donc un jeune sujet de sa Majesté la Reine d'Angleterre, Trevor Buttenholm qui nous confie ses mémoires à travers des prises de notes jamais révélées auparavant. Le rythme est trépidant, les voyages sont au rendez-vous, de l'Italie montagneuse au Paris occupé. Mike Mignola et son complice Chris Roberson s'amusent à truffer le récit de codes des romans d'aventure, avec de l'action en permanence, un rebondissement par scène. Sans oublier une dramaturgie qui emprunte à Poe ou à Lovecraft. Séances de spiritisme, monstres sortis du plus profond des enfers, on a même droit à une scène splendide dans les catacombes, digne des rêves des plus grand égyptologues ! Alors c'est encore la même formule que d'hab' avec Mignola ? Bah oui, mais ça continue à fonctionner, en donnant un beau spectacle, sacrément plaisant et bien ficelé !

9Note générale
10Scénario / ambiance
8Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour ce comic... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur comics

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

comics